Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.03.2016 à 18 H 50 • Mis à jour le 22.03.2016 à 19 H 55
Par
INTERVIEW

Parole d’une anti-nucléaire : le Maroc est incapable de prévenir un accident nucléaire

Docteur Ghizlaine Ghallab, ophtalmologiste et membre du collectif citoyen « Maroc solaire, Maroc sans nucléaire ». DAVID RODRIGUES / LE DESK
Le Maroc aspire depuis quelques années à mettre en place un programme nucléaire et a d'ores et déjà commencé à préparer le cadre législatif. L’Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a fait escale au royaume en octobre dernier dans le but de juger sa capacité à gérer ce type de projet. Avec les risques sanitaires et écologiques induits, le Maroc est-il prêt pour un tel programme ? Dr Ghizlane Ghallab, présidente de l’association « Maroc Solaire, Maroc Sans Nucléaire » pense que non. Voici ses arguments.
Il vous reste 95% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk. Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !
Offre Découverte
1 mois
illimité tout support
60 DH
Offre Zen
1 an
illimité tout support
480 DH 4 mois offerts
Offre Soutien
1 an
illimité tout support
Soutenez le Desk en choisissant un montant d'abonnement supérieur à 480 DH
Déjà abonné ? Identifiez-vous