Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.07.2016 à 19 H 11 • Mis à jour le 22.07.2016 à 19 H 11
Par
Sport

Le Maroc accueille la première coupe d’Afrique… de hockey sur glace

Match opposant le Maroc à l’Algérie lors des Championnats arabes des nations de hockey sur glace, organisés en 2008 à Abou Dhabi. FRMHG
La poignée de clubs africains de hockey sur glace se retrouvera à partir de dimanche à Rabat pour la première édition de la coupe continentale. Une discipline qui a récemment fait son apparition au Maroc grâce à l’ouverture de patinoires et à la volonté de deux frères MRE de retour du Canada.

La Fédération royale marocaine de hockey sur glace (FRMHG), créée en janvier 2016, est la plus jeune instance sportive du royaume. À l’origine de cette institutionnalisation, les frères Khalid et Mimoun Mrini, qui ont investi dans ce sport dès 2005, année de l’inauguration du Mega Mall de Rabat, doté de la première patinoire du Maroc.


Anciens résidents de la patrie du hockey, le Canada, les frères Mrini ont profité de l’ouverture du Mega Mall pour lancer un premier club de hockey. Khalid n’avait pourtant jamais tenu une crosse et Mimoun n’avait que vaguement pratiqué ce sport pendant ses années d’étude au Canada. Mais leur sens des affaires a été déterminant : les parents qui amenaient leurs rejetons à la patinoire de Rabat avaient du mal à se procurer l’équipement –  très coûteux – nécessaire pour pratiquer ce sport.


Les Mrini ont ainsi lancé le club Rabat Capital’s (alias les Cap’s), encadrant les jeunes joueurs et commercialisant l’équipement. Le destin leur sourit rapidement, puisque quelques mois plus tard, les Cap’s ont été invités à représenter le Maroc dans un tournoi au Canada. Un scénario digne du film « Rasta Rocket » : partis avec des joueurs qui ne comptaient que quelques semaines d’expérience, ils ont été l’attraction du tournoi. S’essoufflant rapidement à cause de la dimension olympique des patinoires, sans aucun repère et cloués au sol par la lourdeur de l’équipement règlementaire, les Cap’s ont vite gagné la sympathie des supporters canadiens malgré une défaite sans appel contre la France, sur le score de 10 buts à 1.

 

Les Lions de la glace

De retour à Rabat, les Mirini se fixent comme objectif de monter une équipe nationale. Pour ce faire, ils se lancent à la recherche de Marocains évoluant au sein de clubs étrangers. La première sélection nationale dispute les Championnats arabes des nations de hockey sur glace, organisés en 2008 à Abou Dhabi, et décrochent une troisième place derrière les Émirats et le Koweït, des pays qui disposent d’infrastructures performantes et qui n’hésitent pas à naturaliser des joueurs européens pour briller en compétition. Après ce tournoi et une reconnaissance officielle de l’Association nationale marocaine de hockey sur glace (ANMHG), créée en 2010, ce sport bénéficie d’un coup d’accélérateur grâce à l’ouverture de nouvelles patinoires.


Actuellement, le Maroc compte huit clubs situés principalement sur l’axe Rabat-Kénitra. Un sport encore très élitiste du fait des infrastructures nécessaires et de la cherté des équipements. Malgré ce handicap, le royaume devra confirmer ce weekend sa place de première nation africaine de hockey lors de la compétition qui opposera les « Bears » de Casablanca et les Capitals de Rabat aux « Aigles de Carthage » (Tunisie), aux « Anubis et Pharaons » (Égypte) et aux « Corsaires d’Alger » (Algérie). Bonne glisse !