Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.09.2016 à 17 H 45 • Mis à jour le 07.09.2016 à 17 H 55
Par
Anti-terrorisme

Des projets terroristes déjoués dans le nord du pays selon l’Intérieur

La Brigade nationale de la police judiciaire. BNPJ .AIC PRESS
Les autorités ont annoncé avoir démantelé une « cellule terroriste » liée au groupe Etat islamique qui préparait des attentats dans le nord du pays.

Les autorités ont annoncé avoir démantelé une « cellule terroriste » liée au groupe Etat islamique qui préparait des attentats dans le nord du pays.


Trois « extrémistes s’activant à Oujda, Casablanca et à Fès » ont été arrêtés par la police, a indiqué le ministère de l’Intérieur. L’opération « a permis de dévoiler plusieurs projets terroristes dangereux à des stades avancés de préparation », ceci « en coordination étroite avec […] des partisans de Daech s’activant sur la scène syro-irakienne ».


Des cibles sensibles

Ces attaques visaient des « sites sensibles et vitaux » à Oujda, Saidia, Fès et Debdou. « Le chef du réseau avait loué une ‘planque sûre’  dans les environs de la ville d’Oujda, qui était réservée à l’hébergement des membres de cette cellule, ainsi qu’à la préparation et la fabrication de charges explosives commandées à distance », selon le ministère de l’Intérieur.


La perquisition effectuée sur place a permis notamment la saisie « de quantités de produits chimiques, pouvant être utilisés dans la fabrication d’explosifs ». Les membres de cette cellule prévoyaient de rejoindre les bastions de Daech en Libye via les frontières est du Maroc, après l’exécution de leur projet.