Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.09.2016 à 14 H 39 • Mis à jour le 25.09.2016 à 14 H 39
Par
Législatives 2016

A Fès, Hamid Chabat met l’accent sur le volet social du programme de l’Istiqlal

Le Parti de l’Istiqlal a lancé sa campagne électorale à Fès sous le signe de la révision des réformes sociales menées par le gouvernement Benkirane. MAP
S’exprimant depuis le fief historique de l’Istiqlal, le secrétaire général du parti de la balance a lourdement insisté, lors de son premier meeting de campagne, sur sa volonté de remettre à plat les lois sur les retraites et sur la Caisse de compensation

Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal (PI), Hamid Chabat, a promis, samedi à Fès, la révision des lois sur les systèmes de retraite et la Caisse de compensation en cas de victoire lors des législatives du 7 octobre prochain.


Intervenant lors d’un meeting à Fès inaugurant la campagne électorale du parti de la balance, le SG du PI a souligné que la réforme des régimes de retraite et de la Caisse de compensation figurent parmi les priorités du parti historique du Mouvement national s’il arrive en tète de ces élections « afin de renforcer le pouvoir d’achat des citoyens et garantir une retraite et une vie décentes aux citoyens ».


« Le PI accorde une importance particulière à la jeunesse en tant que richesse importante et réservoir d’énergies et de compétences destiné à consolider le développement socio-économique du pays », a-t-il ajouté, notant que le PI compte oeuvrer à créer des postes d’emploi pour les jeunes et à garantir un enseignement de qualité et à améliorer le secteur de santé.


L’Istiqlal promet une compétition « propre »

Chabat a promis également la satisfaction des attentes et aspirations des citoyens dans plusieurs domaines particulièrement l’emploi, la santé et l’enseignement, relevant que le « PI sera une alternative réelle pour la réalisation de ce que le gouvernement actuel n’a pas pu le faire ».


Il a également mis l’accent sur les réalisations des gouvernements précédents initiées sous la direction du PI et qui ont mené à l’augmentation des salaires du secteur privé de 25 % et au soutien aux institutions pour maintenir l’emploi et l’octroi d’autres privilèges et avantages.


Le SG du PI, qui était accompagné des têtes de listes des circonscriptions électorales de Fès-Meknès, a souligné l’engagement du PI à mener une campagne électorale « propre ».


Avec MAP