Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.10.2016 à 02 H 57 • Mis à jour le 19.10.2016 à 02 H 57
Par
Polémique

Guerre des Six-Jours : Un historien israélien dédouane Hassan II et pointe la responsabilité d’Oufkir

Hassan II alors prince héritier au Caire en 1956 accompagné du général Mohammed Oufkir. Selon l’historien Ygal Bin Nun, c’est Oufkir qui a autorisé le Mossad a placer des micros dans la salle de réunion des chefs d’Etat arabes à Casablanca en 1965. ARCHIVES AFP
Ygal Bin-Nun, spécialiste des relations Maroc-Israël et auteur de nombreux ouvrages sur la question, contredit la thèse de l’ancien chef du renseignement militaire israélien sur le caractère décisif des informations recueillies par le Mossad à Casablanca en 1965
Il vous reste 93% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk. Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !
Offre Découverte
1 mois
illimité tout support
60 DH
Offre Zen
1 an
illimité tout support
480 DH 4 mois offerts
Offre Soutien
1 an
illimité tout support
Soutenez le Desk en choisissant un montant d'abonnement supérieur à 480 DH
Déjà abonné ? Identifiez-vous