Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.10.2016 à 12 H 40 • Mis à jour le 24.10.2016 à 12 H 40
Par
Replay Football

Le WAC dézingue les FAR, Mamelodi Sundows au firmament, Mourinho hué… le Best Of du week-end

À peine la page de la Champions League africaine tournée, le WAC est revenu en force dans la Botola Pro. AIC PRESS
Le WAC étrille l’AS FAR, Mamelodi Sundowns au sommet de l’Afrique, Mourinho humilié et offensé, le sergent Garcia anesthésie le PSG, enfin le Bayern reprend la marche de l’empereur. Replay des moments forts du week-end


Le WAC réalise un sans-faute


À peine la page de la Champions League africaine tournée, le WAC est revenu en force dans la Botola Pro. Sa dernière victime est l’AS FAR que les rouges sont allés battre à domicile au score fleuve de 5-0. Grâce à cette quatrième victoire et un match en retard, les rouges sont leaders du championnat, talonnés par le Raja et l’Ittihad de Tanger.




Classement Botola Pro


Mamelodi Sundowns vit un conte de fées


C’est dans le chaudron du stade d’Alexandrie, Borj Al Arab, que le club sud-africain a remporté le prestigieux titre continental. Vainqueur à l’aller (3-0), Mamelodi Sundowns a résisté au Zamalek malgré une courte défaite (1-0). Une victoire qui a le parfum d’un conte de fées puisque le club sud-africain a été repêché lors des qualifications après l’exclusion des Congolais du Vita club qui avait aligné un joueur suspendu. Enfin, éternel mauvais perdant, Mourtada Mansour, le fou furieux président du Zamalek, a agressé le président de la CAF, Issa Hayatou, au moment de la remise des médailles aux joueurs.



Mourinho : “You’re not special anymore”


C’est dans un Stamford Bridge déchainé que José Mourinho a subi sa plus grosse défaite en Premier League depuis 2010 et cette fois-ci à la tête des Red Devils. Au 4-4-2 du portugais, l’entraineur de Chelsea, Antonio Conté, a joué la roublardise en profitant de l’incapacité de Pogba et Ibrahimovic à produire du jeu. Résultat, Chelsea atomise Manchester United au score de 4-0. Au moment de la traditionnelle poignée de mains au sifflet final, Mourinho aurait reproché à Conté de chercher à l’humilier. Après Guardiola et Arsène Wenger, le nouvel ennemi du Mou s’appelle désormais Conté et c’est très bon pour le spectacle.



PSG-OM, nul et non avenu


C’est probablement le Clasico le plus pourri de l’année. Le PSG post-blanc est trop anxiogène au point que l’on se demande si cette équipe coachée par l’espagnol Unai Emery sera capable de remporter la Ligue 1. Le gagnant de cette rencontre est Rudi Garcia, venu repêcher l’OM du chaos, et qui a ramené un point du Parc des princes. Quant au PSG, il a plongé définitivement dans le doute avec les choix d’Emery qui commencent à agacer sérieusement Nasser al-Khelaifi. Le club de la capitale est à 6 points de l’OGC Nice qui affiche une grande forme depuis le début de la saison.




Ancelotti remet le Bayern sur les rails

 

Après un passage à vide, le Bayern a renoué avec la victoire en écrasant le Borussia Mönchengladbach (2-0). Arturo Vidal, Robben, Alaba et Lewandowski ont livré une copie irréprochable. Irréprochable au point que le Bayern, à six longueurs du Borussia Dortmund qui pointe à la deuxième place du classement, risque de dominer encore la Bundesliga et nous plonger dans l’ennui.