Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.12.2016 à 01 H 57 • Mis à jour le 12.12.2016 à 16 H 55
Par
Islam d'Etat

En 2016, l’Etat a déboursé 750 MDH pour la construction et la rénovation de mosquées

De retour de Lagos, Mohammed VI a présidé dimanche 11 décembre à Casablanca une veillée religieuse en commémoration de l’Aïd Al-Mawlid Al-Nabawi Acharif. MAP
Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires religieuses, a présenté au roi le rapport annuel de son département. Celui-ci prône davantage d’ouverture d’écoles coraniques dans le pays

Dans son rapport annuel sur le bilan des activités du Conseil supérieur et des Conseils locaux des oulémas au titre de l’année 2016, qu’il a présenté dimanche soir au roi Mohammed VI lors de la veillée religieuse à la mosquée Hassan II à Casablanca à l’occasion de l’Aid Al Mawlid, Ahmed Toufiq a indiqué que 750 millions de dirhams ont été décaissées par le ministère des Habous et des Affaires religieuses au cours de l’année pour la construction, l’entretien, la restauration, la reconstruction et l’équipement des mosquées.


Hausse de la cadence pour l’ouverture des koutab

En outre, « une enveloppe budgétaire additionnelle a été mobilisée pour la généralisation des primes pour les prédicateurs et muezzins », a fait observer Toufiq, notant que 240 000 préposés bénéficient de la couverture médicale et 82 000 ont bénéficié des prestations de la Fondation Mohammed VI pour la promotion des œuvres sociales des préposés religieux.


Faisant état de la politique de son ministère visant à diffuser l’apprentissage du Coran, Toufiq a fait état d’une augmentation substantielle de la cadence d’octroi des autorisations pour l’ouverture des écoles coraniques dans les différentes régions du royaume, notant que le Maroc compte actuellement quelque 15 000 écoles coraniques (koutab), fréquentées par 400 000 garçons et filles.