Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.02.2017 à 12 H 07 • Mis à jour le 13.02.2017 à 12 H 15
Par
Compensation

Hamid Chabat suscite une nouvelle polémique avec Aziz Akhannouch

Le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch, a présenté sa feuille de route pour la restructuration du parti. Le rassemblement s’est déroulé au théâtre grand air à la ville d’Agadir, dimanche 15 janvier 2017. AIC PRESS
Le secrétaire général de l'Istiqlal a affirmé que le patron du RNI et ministre de l'Agriculture et de la Pêche était le principal bénéficiaire de la subvention de l'Etat sur le gaz butane à travers le groupe pétrolier Akwa qu'il préside. Le Groupement des Pétroliers du Maroc (GPM) lui répond

Le Groupement des Pétroliers du Maroc (GPM) a réfuté lundi tout propos sur la subvention de l’Etat au gaz butane, « tendant à diffuser de la désinformation et à induire l’opinion publique en erreur », et ce suite aux déclarations relayées par la presse le week end passé et aux fausses informations pouvant semer la confusion auprès de l’opinion publique.


Lors d’une intervention à Kénitra le 12 février, le secrétaire général de l’Istiqlal a accusé Aziz Akhannouch, patron du RNI en sa qualité de PDG du groupe pétrolier Akwa, qui a-t-il affirmé est le principal bénéficiaire de la subvention de l’Etat sur le gaz butane. Il a jouté que dans ces conditions le ministre de l’Agriculture ne devait pas être au gouvernement dénonçant un conflit d’intérêt.



Dans un communiqué parvenu à la MAP, le GPM, qui est « au cœur du terrain et connecté en permanence avec la réalité du secteur », tient à exprimer « son étonnement face à ces déclarations aussi inexactes qu’ignorantes » et à souligner que « M. Hamid Chabat, en avançant des informations complètement fausses sur la subvention de l’Etat au gaz butane, induit en erreur l’opinion publique et démontre un manque de maîtrise flagrant de tous les principes de Compensation ».


Les professionnels du secteur, qui tiennent à travers ce communiqué à s’expliquer sur cette question de subvention de l’Etat au gaz butane, précisent que les sociétés opérant dans le secteur s’approvisionnent en gaz à des prix élevés et le revendent selon des grilles de prix préalablement fixées et structurées par l’Etat, avec l’objectif de rendre le prix du gaz accessible au consommateur final.


Cette procédure, mise en place dans le cadre de la compensation par l’État marocain des prix du gaz, fait que les opérateurs du secteur supportent la différence de prix dans l’attente de se voir restituer leur dû par la Caisse de compensation, relève le GPM, ajoutant que la subvention profite directement au consommateur final et les sociétés de distribution ne font que rendre le service de transfert de la compensation.