Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.03.2017 à 14 H 03 • Mis à jour le 03.03.2017 à 14 H 03
Par
Présidentielle française

Alain Juppé serait prêt à favoriser une sortie de crise à droite

Alain Juppé est pressenti comme Plan B à la candidature en déconfiture de François Fillon. DR
Alain Juppé, dont le nom est évoqué avec insistance pour une possible candidature de substitution à François Fillon pour la présidentielle, est « prêt à participer à la recherche d'une solution » si le candidat de la droite et du centre se retire, a déclaré vendredi son entourage à Reuters

Alain Juppé, dont le nom est évoqué avec insistance pour une possible candidature de substitution à François Fillon pour la présidentielle, est « prêt à participer à la recherche d’une solution » si le candidat de la droite et du centre se retire, a déclaré vendredi son entourage à Reuters.


Cette solution, a-t-on souligné, n’implique pas forcément qu’il soit « le plan B ».


« C’est un homme de devoir, il a toujours été présent pour sa famille politique dans les moments de crise », a-t-on dit à Reuters, rappelant qu’il était intervenu en 2012 lors de la guerre entre Jean-François Copé et François Fillon pour la présidence de l’UMP afin de pacifier la situation.


« Lorsqu’on dit qu’il ‘ne se défilera pas’ , cela veut dire qu’il prendra ses responsabilités pour la recherche d’une solution, qui pourrait être sa candidature ou pas », précise-t-on. « Cette décision lui appartient. »


Le maire de Bordeaux, qui ne s’est pas exprimé depuis que François Fillon a annoncé mercredi son maintien malgré la menace d’une mise en examen, n’a pas d’engagement public d’ici lundi 14h15 pour sa traditionnelle conférence de presse avant le conseil municipal, a-t-on indiqué.


Aucun contact n’était prévu ce vendredi avec Nicolas Sarkozy, a-t-on assuré.


L’ancien président, qui lui non plus ne s’est pas exprimé publiquement, détient les clés de la sortie de crise avec Alain Juppé, de l’avis de plusieurs sources au sein des Républicains.