Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.01.2018 à 14 H 27 • Mis à jour le 06.01.2018 à 14 H 27
Par
Sahara

Le Polisario s’attaque aux aides de l’UE en faveur de la pêche

Le roi Mohammed VI a inauguré en février dernier la nouvelle halle aux poissons de Dakhla. MAP
Le réseau activiste Western Sahara Resource Watch, proche du Polisario, mène une nouvelle offensive médiatique contre les accords Maroc-UE en matière de pêche. Cette fois, ce sont les aides européennes accordées au secteur et dont les projets au Sahara profitent en priorité qui sont dans sa ligne de mire

Nouvelle offensive du réseau Western Sahara Resource Watch (WSRW) proche du Polisario. Sa dernière campagne vise les dispositions du protocole de pêche entre l’Union Européenne et le Maroc par lequel l’Europe accorde au royaume une aide annuelle de 14 millions d’euros pour le développement de son secteur pêche.


Lire aussi  : Le Polisario fait campagne contre la reconduction de l’Accord de pêche Maroc-UE


L’argument est celui martelé depuis l’arrêt de la Cour de justice de l’UE de décembre 2016 qui stipule que l’accord en matière d’agriculture et de pêche conclu en 2012 entre l’UE et le Maroc n’est pas applicable au Sahara occidental.


Lire aussi  : La commission européenne insiste sur l’inclusion du Sahara dans l’Accord de pêche


WSRW construit sa thèse sur la base d’un rapport ministériel mis à jour en juillet 2017, sur la mise en œuvre de l’appui sectoriel au titre de la troisième année du protocole qui montre que la manne européenne est largement consacrée à divers projets en cours au Sahara Occidental. A l’expiration du protocole, en juillet 2018, le Maroc aura reçu un montant total de 56 millions d’euros en soutien sectoriel à la pêche, dont au moins 66,5 % de ce montant, soit 37,27 millions d’euros aux provinces sahariennes.


Or, l’inclusion des eaux au large des côtes sahariennes dans l’accord de pêche UE-Maroc est précisément à l’ordre du jour de la Cour de justice de l’UE.