Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.05.2019 à 11 H 13 • Mis à jour le 03.05.2019 à 11 H 14
Par
Rail

ONCF: Rabie Khlie satisfait de son nouveau plan de transport ferroviaire

Mohamed Rabie Khlie, DG de l’ONCF lors de la présentation des résultats du nouveau plan ferroviaire à Rabat le 2 mai. LE DESK
L'année 2018 a été marquée par la livraison de l'ensemble des projets structurants menés, à savoir le trains à grande vitesse Al Boraq, le triplement de l'axe Casablanca - Kénitra (130 km), y compris la rénovation du tunnel de Rabat et la dé-saturation du carrefour de Casablanca, le doublement complet de la ligne Casablanca-Marrakech (170 km), l'ouverture des nouvelles gares de Tanger, Kénitra, Casa-Voyageurs, Rabat-Agdal, Benguerir et Oujda, le programme de sécurisation des emprises ferroviaires, entre autres

Les résultats réalisés par le nouveau plan de transport ferroviaire, en termes aussi bien du nombre de passagers que des recettes, sont au delà des attentes, a affirmé, jeudi à Rabat, le directeur général de l’Office national des chemins de fer (ONCF), Mohamed Rabie Khlie.


Ce nouveau plan de transport de l’ONCF, qui concerne l’ensemble des trains, à leur tête le TGV Al Boraq, a été mis en service le 26 novembre dernier suite à la série d’inaugurations de projets structurants a rappelé Khlie lors d’un point de presse dédié à la présentation des réalisations marquantes de l’Office et le lancement d’une nouvelle palette d’offre et de services.


L’offre de transport Al Boraq représente 20 trains par jour avec une régularité qui dépasse les 95 % et un taux d’occupation moyen par semaine qui dépasse les 70 %, et 90 % les vendredis et dimanches, a souligné Khlie, soulignant que pour accompagner la demande croissante, 28 trains par jour seront mobilisés à partir de cet été.


Pour le mois sacré de Ramadan, il y aura une adaptation du plan du transport en fonction des horaires en vigueur, a-t-il fait savoir, notant que les recettes d’Al Boraq « couvrent largement ses charges d’exploitation, ce qui représente une très belle réalisation ». 


Concernant les TNR, ils réalisent aujourd’hui le trajet Casablanca-Rabat dans un temps de 55 minutes et un taux de régularité qui dépasse les 90 %, a-t-il fait savoir, estimant que le trafic ne cesse d’augmenter d’un mois à l’autre.


Les trains de ligne Al Atlas, qui fonctionnent avec le même concept qu’Al Boraq en termes de modulation tarifaire, connaîtront le lancement d’une nouvelle offre qui consiste à commercialiser un nombre important de sièges à 49 DH sur l’ensemble des destinations, à la seule condition de réserver le ticket au moins 24H à l’avance.


Ces trains ont transporté depuis leur mise en service plus de 5 millions de passagers, avec une moyenne de 34 700 voyageurs par jour, et ont connu une généralisation sur les axes Nord, Sud et Oriental.


Plutôt dans la journée, Khlie a procédé au lancement de la mise en service de la gare de Témara qui figure dans l’axe Rabat-Casablanca et dont l’inauguration du triplement de la ligne a été faite en novembre 2018.


Les caractéristiques de la nouvelle gare de Témara


Cette gare a nécessite un investissement de 36 MDH et une durée des travaux de 36 mois, a-t-il expliqué, notant que l’ONCF accompagne la gare avec un service amélioré en termes de programmes de trains en passant de 28 à 44 trains qui s’arrêtent à Témara, assurant ainsi une desserte chaque 30 minutes.



Toutes les fonctionnalités nécessaires pour faciliter tout le parcours des clients et nécessaires aux personnes à mobilité restreinte ou celles disposant de bagages encombrants, ont été mises en place, que ce soit en termes de guichets, d’ascenseurs, de sanitaires ou encore de services comme les commerces et les parkings, a-t-il signalé.


L’année 2018 a été marquée par la livraison de l’ensemble des projets structurants menés, à savoir le trains à grande vitesse Al Boraq, le triplement de l’axe Casablanca –  Kénitra (130 km), y compris la rénovation du tunnel de Rabat et la dé-saturation du carrefour de Casablanca, le doublement complet de la ligne Casablanca-Marrakech (170 km), l’ouverture des nouvelles gares de Tanger, Kénitra, Casa-Voyageurs, Rabat-Agdal, Benguerir et Oujda, le programme de sécurisation des emprises ferroviaires, entre autres.


L’ONCF célèbre à cette occasion le cap du millionième voyageur à bord d’Al Boraq depuis sa mise en service en novembre 2018.