Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.04.2020 à 00 H 35 • Mis à jour le 17.04.2020 à 00 H 35
Par et
Agriculture

L’AFD débloque 336 MDH pour faciliter l’accès aux financements agricoles pour des PME et TPME

Tariq Sijelmassi, président du CAM. MAP
Le CAM et l'AFD allient leurs efforts pour accélérer le développement d'une agriculture durable. Un versement anticipé, d'un montant de 336 millions de dirhams, a été réalisé sur cette ligne de crédit afin de faciliter l’accès des TPE/PME au financement. Les détails

Après la signature d’une ligne de crédit de 560 millions de dirhams (50 millions d’euros), l’Agence Française de Développement (AFD) et le Crédit Agricole du Maroc (CAM) ont conclu une convention de subvention d’un montant de 16,8 millions de dirhams, et ce en faveur des exploitations agricoles et des unités agro-industrielles.


L’objectif de ces accords est d’encourager des projets ayant un impact en matière de développement durable et de protection des ressources naturelles, explique-t-on jeudi dans un communiqué, notant que dans le contexte de la crise sanitaire du Covid-19, un versement anticipé, d’un montant de 336 millions de dirhams, a été réalisé sur cette ligne de crédit afin de faciliter l’accès des TPE/PME au financement.


“La nouvelle ligne, qui vient d’être octroyée au GCAM, vient consolider et consacrer la relation durable entre notre Institution et l’AFD. Nous en sommes particulièrement heureux d’autant plus que c’est la 4ème ligne qui a été mise en place en notre faveur” , a souligné le président du directoire du GCAM, Tariq Sijilmassi, cité dans le communiqué. “C’est, pour nous, une marque de confiance de la part de l’AFD et une reconnaissance indéniable de la solidité de nos fondamentaux et de notre business model, ce dont nous sommes fiers au vu de l’expertise et de la rigueur qui caractérisent les approches méthodologiques de ce bailleur de fonds” , a-t-il indiqué.


Et de poursuivre : “Elle nous permettra notamment d’appuyer et de renforcer nos actions de soutien aux secteurs de l’agriculture et de l’agro-industrie et de continuer à décliner efficacement notre mission de service public et de d’appui aux populations défavorisées” .


“La mise en place de cette ligne s’opère dans les conditions particulières liées à la pandémie et nous ne pouvons que remercier vivement l’AFD pour son approche visionnaire et son engagement fort et constant notamment auprès de notre Groupe” , a ajouté Sijilmassi.


“Nous sommes pleinement mobilisés pour accompagner nos partenaires dans les actions qui permettront de traverser cette crise sanitaire dont l’impact économique est encore difficile à évaluer. Il est important de marquer notre pleine confiance dans le secteur bancaire marocain pour apporter un soutien aux acteurs économiques du monde agricole dans cette période de forte incertitude” , a fait savoir, de son côté, le directeur de l’AFD au Maroc, Mihoub Mezouaghi, cité par la même source. “Mais au-delà de l’urgence et des enjeux de court terme, notre partenariat reste résolument orienté vers des enjeux de long terme, ceux du développement d’une économie agricole performante, socialement responsable et résiliente au changement climatique” , a-t-il expliqué. Ce nouvel accord s’inscrit dans la lignée des objectifs poursuivis par la nouvelle stratégie du ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux Forêts et “Generation Green” , relève le communiqué, notant que les ressources financières et techniques mobilisées doivent ainsi accompagner le développement du tissu des TPE et PME agricoles dans les territoires ruraux.


Les projets qui participent au déploiement d’une agriculture plus durable et locale sont particulièrement visés, à savoir l’irrigation raisonnée, l’efficacité énergétique, l’agriculture biologique, le traitement des déchets agricoles ou encore l’agriculture de terroir.


Ainsi, la subvention d’appui technique de 16,8 MDH accordée par l’AFD doit contribuer à la transformation des pratiques des acteurs du monde agricole vers une agriculture plus durable et respectueuse des ressources naturelles. Un accompagnement adapté, à la fois technique et financier, sera ainsi proposé aux porteurs de projets d’installation ou de reconversion à l’agriculture biologique, de revalorisation des déchets agricoles ou encore de développement des énergies renouvelables. La subvention permettra en outre de structurer et d’enrichir l’offre du CAM en matière de financement d’une agriculture durable, conclut le communiqué.