Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.05.2021 à 11 H 21 • Mis à jour le 21.05.2021 à 11 H 21
Par
Bruxelles

Crise migratoire: L’UE menace de couper les aides financières au Maroc

Rabat. Délégation de l’Union Européenne au Royaume du Maroc. ©Mohamed Drissi K. / LE DESK
Pour l’Union européenne, un nouvel épisode de crise migratoire remettra en question les aides financières accordées au Maroc qui dépasse depuis 2007 les 13 milliards d’euros

La Commission européenne (CE) a averti Rabat que baisser la garde au Détroit de Gibraltar peut remettre en question l’aide financière multimillionnaire de l’Europe au Maroc, rapporte El País, citant une « source communautaire haut placée ». Celle-ci a ajouté que Bruxelles a offert à l’Espagne de l’aide à tous les niveaux et a applaudi « la rapide et effective réaction » des autorités espagnoles.


Le bras exécutif de l’Union européenne (UE) a établi des contacts diplomatiques avec Rabat afin de freiner l’arrivée de migrants, mais aussi pour avertir qu’un nouvel épisode comme celui de Sebta, remettrait en question cette relation privilégiée qui fait du Maroc un des plus importants receveurs d’aides.


D’après le quotidien, l’aide financière européenne accordée au Maroc depuis 2007 dépasse les 13 milliards d’euros. « De plus, Rabat aspire à une augmentation de ce flux financier, profitant des nouveaux budgets de l’UE pour 2021-2027, qui incluent un instrument de soutien doté de 79,5 milliards d’euros, dont quasiment un quart seront destinés au pays voisins de l’Union, sans oublier un budget de 9,5 milliards d’euros pour les interventions d’urgence », rappelle la même source.


Jeudi, le vice-président de la CE, Margaritis Schinas, avait affirmé que l’Europe ne sera pas « victime de ces tactiques », faisant allusion à la crise migratoire à Sebta. « Personne ne peut intimider ou faire chanter l’UE », avait-il ajouté.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite