logo du site ledesk
Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.11.2022 à 11 H 22 • Mis à jour le 27.11.2022 à 11 H 26
Par et
Qatar 2022

Regragui : l’objectif est de vaincre la Belgique pour se rapprocher du 2e tour

Maroc vs. Belgique. Qatar 2022. Crédit: Le Desk
Le coach des Lions de l’Atlas a confié que le Onze national disputera le match contre la Belgique différemment et produira un football de haut niveau, tout en mettant l’accent sur la technicité de ses éléments afin de mettre l’équipe belge en difficulté et l’empêcher d’atteindre la zone marocaine

L'équipe nationale de football va disputer, ce dimanche au stade Al Thumama à Doha, son deuxième match du Mondial-2022 au Qatar (Groupe F) face à la Belgique, avec la victoire dans le viseur pour continuer à espérer décrocher un billet pour les huitièmes de finale.


Les Lions de l'Atlas affronteront les Diables Rouges avec le moral au beau fixe après le précieux nul arraché contre la Croatie, vice-Championne du monde, ce qui permettra aux hommes de Walid Regragui d'avoir le plein de confiance dans leur match face aux Belges qui ont entamé la compétition avec une victoire au forceps (1-0) contre le Canada.


L’équipe du Maroc aborde ce match avec l’objectif de vaincre et se rapprocher du 2e tour du Mondial-2022, a affirmé, samedi, à Doha le sélectionneur national Walid Regragui.


Les joueurs marocains sont déterminés à jouer avec le cœur pour créer la surprise « par tous les moyens » et passer au prochain tour, devant un adversaire de classe mondiale et fort de joueurs expérimentés, a affirmé Regragui lors de la conférence de presse d’avant-match.


Le nul face à la Croatie a boosté le moral des joueurs qui croient désormais en leurs chances, a-t-il assuré, insistant sur la nécessité de se donner plus, de corriger les insuffisances et de faire preuve de concentration et d’efficacité pour venir à bout des Belges.



Pour cela, les marocains devront être bien plus efficaces devant le but. Une condition sine qua non pour espérer sortir de ce Groupe F.


Il a confié que le Onze national disputera le match contre la Belgique différemment et produira un football de haut niveau, tout en mettant l’accent sur la technicité de ses éléments afin de mettre l’équipe belge en difficulté et l’empêcher d’atteindre la zone marocaine.


Affichant de grandes ambitions, le Onze national aura, cependant, un match difficile à négocier face à Belgique, qui sera déterminant pour la suite de la compétition, d'autant qu'à l'heure actuelle aucune information officielle n'est venue confirmer la participation des latéraux Achraf Hakimi et Noussair Mazraoui souffrant de blessures.


Des Diables rouges qui n'ont pas convaincu

Malgré son succès contre le Canada, les Diables rouges n’ont pas franchement convaincu pour leur entrée en lice. Dominé par séquences, la Belgique semble avoir du mal à compenser l’absence de Romelu Lukaku forfait pour la phase de poules. « Contre le Maroc, les hommes de Robert Martinez devront faire beaucoup mieux sous peine de subir une belle déconvenue », pronostique la presse sportive.


« Je pense qu'on peut montrer plus de courage, être meilleurs avec le ballon et améliorer notre performance. Individuellement, c'est pareil : j'étais au niveau de jeu de l'équipe, c'est-à-dire sous la moyenne, et j'espère faire bien mieux que ça », a estimé De Bruyne, dont la sélection aux cadres vieillissants a peiné avant de battre le Canada (1-0) lors de la première journée. « Ca fait déjà longtemps qu'on n'est pas au meilleur niveau et je pense que l'équipe peut faire mieux (...), je sens qu'il y a le potentiel », a-t-il dit.


Troisième du classement du dernier Ballon d'Or, le milieu de 31 ans a reconnu que la sélection belge ne pouvait pas « jouer de la même manière que Manchester City », où il évolue depuis sept ans et où les joueurs ont le temps de travailler leurs automatismes.


Dans cette rencontre, la tâche du sélectionneur national ne sera pas cependant aisée, étant donné que ses protégés seront opposés à l'une des meilleures équipes à l'échelle mondiale, qui dispose de nombreuses solutions offensives et de plusieurs joueurs capables de faire la différence, à leur tête Kevin De Bruyne, le maitre à jouer des Diables Rouges, considéré comme l'un des meilleurs milieux de terrain au monde.


Toutefois, la force de la sélection belge ne va pas entamer la détermination des Lions de l'Atlas à réaliser un résultat positif. Comptant dans ses rangs des joueurs de qualité, évoluant dans de grands clubs, l'équipe nationale sera animée d'une forte volonté de signer une bonne prestation et de glaner les trois points de la victoire.


La bonne performance du Onze national face à la Croatie et sa discipline tactique pourraient brouiller les cartes du sélectionneur de la Belgique, Roberto Martinez. L'équipe nationale se démarque également par une solidité défensive remarquable et une attaque qui peut créer nombre d'occasions de but.


Selon l'arrière gauche des Lions de l'Atlas Yahya Attiatallah, le nul précieux (0-0) face à la Croatie, a permis aux joueurs de l'équipe marocaine de faire le plein de confiance en prévision de la deuxième rencontre du groupe F du Mondial-2022 contre la Belgique,


Ce résultat positif sera un facteur de motivation pour le Onze national pour donner le meilleur de lui-même et signer un bon résultat qui fera le bonheur des supporters marocains, a assuré Attiatallah à la presse à l’occasion de la séance d’entraînement de jeudi.


Le joueur du Wydad de Casablanca a ajouté que les joueurs jouissent de la confiance du sélectionneur national et n’ont subi aucune pression lors de la première rencontre.


Pour sa part, Yahya Jebrane, le milieu de terrain de l’équipe nationale, a assuré que les joueurs marocains sont prêts pour montrer un bon niveau et réaliser un résultat positif, afin de poursuivre l’aventure avec moins de pression.


Le sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez, a affirmé, pour sa part, qu’il s’attend à une partie âprement disputée contre une équipe marocaine pétrie de talents et forte d’un groupe complet et confiant.


Il a, également, souligné les qualités individuelles des joueurs marocains qui leur permet de créer la différence à tout moment, ajoutant que son équipe tentera d’imposer son jeu pour l'emporter.


Pour sa 6ème participation à une Coupe du monde, la sélection marocaine veut marquer le Mondial qatari de son empreinte et rendre heureux le public marocain, passionné de football.


A l'issue de la 1ère journée de la phase de poules du Mondial-2022, le Maroc occupe la 2ème place du groupe F, ex-aequo avec la Croatie, avec 1 point, derrière la Belgique qui a remporté son premier match (1-0) contre le Canada.


Matchs du 27 novembre. Qatar 2022. Le Desk

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite