logo du site ledesk
Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.12.2022 à 14 H 35 • Mis à jour le 20.12.2022 à 14 H 43
Par
Mines

Managem acquiert des actifs aurifères africains d’Iamgold pour 282 M$

Crédit: Managem
Pour une contrepartie globale d’environ 282 millions de dollars, la société minière Managem a conclu un accord avec le Canadien Iamgold pour acquérir les intérêts de la société dans ses projets d'exploration et de développement au Sénégal, au Mali et en Guinée. Les détails

La société minière Managem, filiale de la holding royale Al Mada, dont la cotation à la Bourse de Casablanca a été suspendue ce 20 décembre, a conclu une entente avec le Canadien Iamgold pour acquérir, pour une contrepartie globale d'environ 282 millions de dollars, les intérêts de la société dans ses projets d'exploration et de développement au Sénégal, au Mali et en Guinée.


Selon les termes des ententes, Imagold recevra des paiements en espèces totaux d'environ 282 millions de dollars en contrepartie des actions et des prêts subsidiaires/inter-sociétés pour les entités qui détiennent la participation de 90 % de la Imagold dans le projet aurifère Boto au Sénégal et à 100 % dans chacun des projets suivants : le projet aurifère Diakha-Siribaya au Mali, le projet aurifère Karita et les propriétés d'exploration associées en Guinée, ainsi que les propriétés d'exploration à un stade précoce de Boto West, Senala West, Daorala et l'intérêt acquis dans l'option Senala en JV également au Sénégal.


Les 10 % restants de Boto continueront d'être détenus par le gouvernement du Sénégal. La contrepartie totale de 282 M $ est assujettie à des changements dans les prêts inter-sociétés associés à l'avancement continu des projets entre la date de l'annonce de l'accord définitif et la clôture des ventes d'actifs respectifs.


La contrepartie totale comprend un paiement différé de 30 millions de dollars à verser au plus tôt : six mois après la clôture du projet Boto Gold et des propriétés associées au Sénégal, ou à un moment mutuellement convenu par les parties.


« L'acquistion porte sur 3 gisements contigus et un potentiel de croissance important sur trois pays voisins et situés dans la très prolifique faille géologique SMSZ « Senegalo-Malienne Shear Zone », avec un potentiel de production à court-terme du projet aurifère Boto dont la réserve est de 1,6 millions d'onces d'or (50 tonnes) et un total de ressources des Actifs Bambouk supérieur à 5 millions d'onces d'or (155 tonnes) », fait-on savoir.


L'acquisition de l'ensemble des Actifs Bambouk (valeur des actions et des créances de comptes courants cédés) donnera lieu au paiement d'un prix global approximatif de 280 millions de dollars US, comprenant un différé de paiement de 30 millions de dollars US qui sera, en principe, versé dans un délai maximum de 6 mois après la réalisation définitive de la transaction portant sur le projet aurifère de Boto et des propriétés associées au Sénégal, précise le communiqué.


Notons que la réalisation définitive de cette opération est notamment soumise à l'obtention des autorisations des autorités gouvernementales en charge des mines du Sénégal, du Mali et de la Guinée ainsi qu'à la satisfaction des conditions de closing usuelles.


Sprott Capital Partners agit en qualité de conseil financier et Naciri &  Associés Allen &  Overy en qualité de conseil juridique du Groupe Managem en tant qu'acquéreur, tandis que BMO Capital Markets agit à titre de conseil financier et Fasken Martineau Dumoulin LLP à titre de conseil juridique d'Iamgold en tant que vendeur, précise la source.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite