logo du site ledesk
Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
29.12.2022 à 17 H 23 • Mis à jour le 29.12.2022 à 17 H 23
Par
CHAN 2022

Pourquoi Lekjaa exige que « Go Lions » fasse un vol direct Rabat-Constantine

Le Boeing Go Lions utilisé par les sélections nationales de football. Crédit: Flickr
Il n'a pas été demandé à l’Algérie de prévoir un vol spécial pour l'équipe nationale, mais plutôt d'autoriser Royal Air Maroc, le transporteur officiel des sélections nationales, d'atterrir le 10 janvier aux environs de 2h45min à l'aéroport de Constantine, qui accueillera les matchs de la sélection nationale, a expliqué le président de la FRMF

Le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a affirmé, jeudi à Rabat, que les cahiers de charge liés à l'organisation d'événements sportifs continentaux et internationaux stipulent que le pays hôte se doit de faciliter pleinement l'arrivée et la participation des sélections prenant part à la compétition.


Lekjaa, qui répondait aux questions des journalistes lors d'un point de presse tenu à l'issue du Conseil du gouvernement, a évoqué la décision unanime du Bureau de la Direction de la Fédération quant à la participation des joueurs locaux au Championnat d'Afrique des nations de football (CHAN), accueilli par l'Algérie entre le 13 janvier et le 4 février 2023, et qui n'aura lieu que si l'équipe nationale se rend à Constantine via un vol direct de Rabat.


Le président de FRMF a indiqué, à cet effet, qu'une décision sera prise quant à la participation à la CHAN, sur la base de la réponse de la Confédération Africaine de Football (CAF) à la demande de la Fédération.


Le Maroc avait adressé dans ce sens une correspondance à la CAF au sujet du respect des clauses du cahier de charges des compétitions africaines en matière de facilitation des conditions des sélections nationales participantes.


Contrairement à ce qui avait été relayé au cours des dernières 24 heures, « il n'a pas été demandé au pays organisateur de prévoir un vol spécial pour l'équipe nationale, mais plutôt d'autoriser Royal Air Maroc (RAM), le transporteur officiel des sélections nationales, d'atterrir le 10 janvier aux environs de 2h45min à l'aéroport de Constantine, qui accueillera les matchs de la sélection nationale », a clarifié Lekjaa lors de ce point de presse conjoint avec le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas.


Faouzi Lekjaa s'exprime lors d'un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de Gouvernement. Crédit: MAP


Sans pour autant citer nommément le Maroc, le président algérien « Nous ne sommes responsables que de l'organisation sur le plan interne », ajoutant par ailleurs les autorités sportives algériennes sont obligées « d'assurer le transport au niveau interne ».


« Pour transporter une équipe d'un pays à un autre. Le déplacement des 17 pays vers l'Algérie doit se faire à leur propre compte, que cela soit financièrement ou pour ce qui est du plan de vol », avait botté en touche le responsable sportif algérien.


« Le cahier de charges ne mentionne jamais s'il doit être question d'un vol direct ou indirect. La plupart des pays africains qui vont venir en Algérie vont faire des escales », avait-il louvoyé aux micros des journalistes algériens.


Pour rappel, l'Algérie avait décidé de manière unilatérale, en septembre 2021, de fermer son espace aérien à tous les avions civils et militaires marocains et immatriculés au Maroc.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite