S'abonner
Se connecter
Logo du site LeDesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
Brahim Bouhlel
21.07.2022 à 01 H 41 • Mis à jour le 21.07.2022 à 01 H 41 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Grand écran Après la prison à Marrakech, Brahim Bouhlel joue dans un film tourné… au Maroc

Condamné en avril 2021 à 8 mois de prison ferme au Maroc suite à la diffusion sur les réseaux d'une vidéo jugée insultante, Brahim Bouhlel avait été incarcéré à Marrakech :


Il avait suscité la polémique en faisant une fausse voix-off insultant des femmes et des enfants marocains présents sur les images.


L'acteur franco-algérien avait été libéré le 5 décembre dernier. Rentré en France depuis, l’humoriste n'avait fait sa première réapparition que fin février dernier sur les réseaux sociaux pour donner de ses nouvelles et reprendre son rôle d'acteur.


Dans une web-série baptisée « Sous écrous », Bouhlel avait raconté son séjour carcéral et s'en était pris à ses prétendus « amis » terminant sa tirade par une phrase que son père lui disait : « Ton meilleur ami c’est ta poche ».


Ce que l’on sait moins, c’est qu’il a appliqué à la lettre ce conseil parental : il figure au casting de Citoyen d'honneur le 5ème long métrage de Mohamed Hamidi dont le tournage avait démarré le 5 mars… au Maroc, avant de se terminer en région parisienne. Il partage ainsi l’affiche du film avec Kad Merad, Fatsah Bouyahmed, Oulaya Amamra et Zinedine Soualem.


C’est aussi le scénario qui ajoute du piquant à l’histoire : il est centré sur un écrivain mondialement reconnu, parisien depuis 30 ans et qui accepte contre toute attente de retourner à Sidi Mimoun, son village natal, en… Algérie, pour y être accueilli en héros…

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite