S'abonner
Se connecter
Logo du site LeDesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.08.2016 à 11 H 31 • Mis à jour le 07.08.2016 à 13 H 44 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

Musique Une playlist so Brasil pour se mettre dans l’ambiance de Rio

Au Brésil, il y a la samba mais il n’y a pas que ça. Pour accompagner l’ambiance des JO de Rio, vibrez au rythme de la Bahia avec la playlist cococtée par Le Desk.

No Fado

Quand les portugais quittent définitivement le Brésil en 1825, ils remballent avec eux le Fado et son chant mélancolique. Au Brésil, malgré le 7-1 contre la Mannschaft, les prises d’otages, la pauvreté et les milliardaires qui vont au boulot en hélico, on aime faire la fête.



Et Dieu créa la Bossa.

Né durant les années 60 d’un croisement entre la samba et le jazz, la bossa nova est probablement la plus grande découverte du pays après la Caipirinia, la passe aveugle de Ronaldinho et la mammoplastie.



Zooland

Les favelas sont devenues un des symboles du pays au point que certaines agences touristiques proposaient des tours en voiture blindés dans ces angles morts de dieu.



La fille d’Epanima

À Garota de Ipanema est probablement le plus grand tube de tous les temps made in Brazil. Cette mélodie de génie a été reprise par des dizaines d’artistes du monde entier. Surexploité, ce disque a failli disparaître à cause de l’acharnement des fabricants des ascenseurs à caler ce son dans les cabines.



United Colors

Le Brésil est certes l’un des pays les plus métissés au monde, mais, cette fausse société arc-en-ciel peine à cacher une ségrégation sociale intériorisée par la population. Au Brésil, c’est encore les blancs qui possèdent tout. Les noirs, les métisses et les habitants nus de la forêt amazonienne profitent du soleil.



Electric Capoeira

Ils sont pour le Brésil ce que le Shaolin Kung-fu est pour la chine. Sur fond de résidus acoustiques d’origine africaine, la pratique de cet art martial inoffensif, mais très physique, a conquis le monde.



Ave Maria

Tania Maria est l’emblème de la musique brésilienne qui s’est exportée au monde entier par la porte du jazz. La madone de la Bahia continue à écumer les plus grands festivals.



Copacabana sound

Terre de culture et de fête, le pays s’est ouvert à tous les genres de musique de l’électro au rap en passant par les courants qui revisitent les styles brésiliens traditionnels.



Hot Forro

Si le Tango et ses danseurs élégants sont la fierté du voisin argentin, les Brésiliens dansent le Forro sur une musique mélangeant les sonorités des Indiens précolombiens à ceux ramenés par les Européens. Âmes sensibles, c’est pour vous.



L’âme africaine

À l’exception de l’atabaque, un tambour cylindrique d’origine arabe, l’afoxé, L’agogô, le pandeiro et l’incontournable bérimbau, sont des instruments traditionnels d’origine africaine utilisés dans les différentes musiques brésiliennes et particulièrement la capoeira.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite