logo du site ledesk
En clair
Toutes les réponses aux questions essentielles de l’actu

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.12.2016 à 11 H 50 • Mis à jour le 19.12.2016 à 21 H 57
Par

n°82.Comment Tereos, n°1 français du sucre, s’est invité au capital de Cosumar

Fait méconnu, l'opération de fusion-absorption de Cosumar avec sa filiale Sucrafor permet à Tereos d'obtenir une infime part du capital lui permettant cependant d'assister aux assemblées

L'Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) a visé, vendredi, une note d’information relative à l’augmentation de capital de l’opérateur sucrier national, Cosumar, au titre d’une opération de fusion-absorption de sa filiale Sucrerie Raffinerie de l’Oriental, Sucrafor.


Selon un communiqué de l’AMMC, cette opération est réservée aux actionnaires actuels de Sucrafor et porte sur un total de 83 716 actions qui seront émises selon une parité d’échange : 7 actions de Cosumar pour 5 actions Sucrafor.


Le montant global de l’opération, y compris la prime d'émission, s’élève à plus de 133,22 millions de dirhams (MDH), pour un prix d’émission de 246 dirhams par action et une valeur nominale de 10 dirhams par action, précise la même source.


L’opération de fusion-absorption, qui sera soumise à l’approbation des Assemblées des actionnaires de Sucrafor et de Cosumar devant se tenir le 30 décembre 2016, s’inscrit dans le cadre d’une restructuration interne des activités du Groupe Cosumar.


En effet, l’unique opérateur du secteur sucrier au Maroc souligne, dans la note d’information relative à l’opération, qu’il est apparu nécessaire de simplifier son organigramme compte tenu des liens en capital entre Sucrafor et Cosumar, le capital social de la première étant détenu à hauteur de 91 % par la seconde.


Tereos, n°1 français s'invite sur un strapontin

Le groupe met aussi en avant des liens en management, Mohammed Fikrat, PDG de Cosumar étant également PDG de Sucrafor, outre la complémentarité entre les activités des deux sociétés.


L’opération de fusion a également pour objectifs de réduire les coûts fixes de fonctionnement et d’optimiser l’utilisation des ressources financières, humaines et techniques.


Elle a cependant une conséquence inattendue comme le souligne Maghreb Confidentiel  : l'entrée du numéro un français Tereos au capital de Cosumar. Le leader français détient environ 4 % de Sucrafor, loin derrière Cosumar (91 %). Or l'opération prévoit que les actionnaires de Sucrafor échangent leurs actions contre celles de Cosumar. Au final, Tereos se retrouvera donc propriétaire de 38 350 actions Cosumar, soit 0,01 % du capital du groupe, contrôlé depuis 2010 par le singapourien Wilmar International. « Insuffisant pour peser sur sa gestion, mais assez pour siéger aux assemblées générales », rappel la lettre d’information basée à Paris.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite