logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.03.2021 à 13 H 33 • Mis à jour le 23.03.2021 à 13 H 33 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Vaccination

1,7 milliard de dirhams dépensés à fin février en achat de vaccins anti-Covid (Finances)

Le ministère des Finances a indiqué dans une note rendue publique le 12 mars dernier qu’à fin février 2021, le coût d’acquisition des vaccins Covid-19 s’élève à 1,7 milliard de dirhams (MMDH). D’après la même source, ces dépenses expliquent le solde négatif de 1,8 MMDH enregistré par le Fonds de gestion de la pandémie Covid-19 à la même période. Ce chiffre justifie à son tour la baisse à hauteur de 2,7 MMDH par rapport à février 2020 du solde des comptes spéciaux du Trésor, qui restent excédentaires de 9,6 MMDH.


« L’exécution de la loi de finances (LF) à fin février 2021 fait ressortir un déficit budgétaire de 12,6 MMDH, quasiment au même niveau que celui dégagé à la même période de 2020, dont les résultats n’avaient pas encore subi les effets de la pandémie Covid-19 », indique la note du département dirigé par Mohamed Benchaâboun, ajoutant que « cette stabilité du déficit recouvre une hausse de 0,3 MMDH des recettes, une baisse de 2,1 MMDH des dépenses et un recul de 2,7 MMDH de l’excédent des comptes spéciaux du Trésor ».


Les recettes ont été boostées « principalement » par les recettes non fiscales (+0,7 MM.DH) « suite au versement de 0,5 MMDH par l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) au titre des dividendes de 2020 ». Les recettes fiscales ont quant à elles baissé de 0,6 MMDH. La note nuance tout de même que « l’appréciation du comportement des recettes fiscales à fin février 2021 devrait tenir compte du fait que la période de comparaison (fin février 2020) n’intégrait pas encore l’effet Covid-19 ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct