logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.06.2021 à 08 H 01 • Mis à jour le 25.06.2021 à 18 H 20
Par
Dossier Libyen

Absent à Berlin, Bourita reçoit comme pressenti Aguila Saleh à Rabat

« Le Maroc considère que l’organisation des élections doit être l’objectif principal de la prochaine étape en Libye », a souligné Nasser Bourita , ministre des Affaires étrangères dans une déclaration à la presse à l’issue des entretiens avec le président de la Chambre des représentants libyenne, Aguila Saleh, dont Le Desk avait annoncé la venue à Rabat en parallèle à l’absence de délégation marocaine à la conférence internationale de Berlin.


Dans son intervention, Bourita a mis l’accent sur « la nécessité de l’adhésion de toutes les institutions libyennes aux préparatifs de ces échéances pour qu’elles puissent se dérouler dans les meilleures conditions ».


Le Maroc, a-t-il ajouté, est en contact permanent avec toutes les institutions libyennes, y compris la Chambre des représentants en tant qu’institution clé dans le processus de préparation des élections en Libye (législatives et présidentielle), qui devront permettre aux Libyens d’élire les institutions qui les représentent.


Pour sa part, Saleh a affirmé que le Maroc joue un rôle central dans le processus de règlement de la crise libyenne, ajoutant que « le Royaume nous accompagne au quotidien et est en contact permanent avec nous pour atteindre cet objectif ».


Aguila a, en outre, souligné la nécessité de tenir ces élections à leur date prévue (24 décembre), sous la supervision de la communauté internationale, tout en veillant à ce que ces scrutins soient honnêtes, notant que toutes les mesures ont été prises en prévision de ces échéances.


« Il n’est de solution à la crise libyenne que d’organiser des élections législatives et présidentielle honnêtes qui donneront lieu à des institutions ayant le soutien de tous les Libyens et qui œuvreront à la réconciliation et à l’unification des institutions de l’État », a-t-il insisté.


« Nous comptons beaucoup sur le rôle et le soutien du Maroc pour tenir ces échéances à leur date prévue et permettre au peuple libyen de choisir ses représentants avec transparence et honnêteté », a conclu Saleh.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct