En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.04.2018 à 16 H 43 • Mis à jour le 26.04.2018 à 16 H 43
Par
Négociations

Accord de pêche Maroc-UE: un premier round très politique bouclé à Rabat

Le premier round des négociations entre l’Union européenne et le Maroc pour le renouvellement de l’accord de pêche ont pris fin à Rabat selon des sources diplomatiques marocaines interrogées par l’agence espagnole EFE.


« Il n’y a pas eu de suspension, nous avons seulement conclu ce premier round », ont-elles déclaré, sans préciser si le prochain tour aura lieu à Rabat ou à Bruxelles.


« Nous avons échangé nos positions : chaque partie a soumis ses requêtes et a demandé des clarifications à l’autre, ce qui nous amène à un second tour où nous apporterons des réponses », ont-elles déclaré, sans exclure que plus de deux tours soient nécessaires.


Le premier cycle de négociations, qui a débuté jeudi dernier, s’est limité pour le moment à des questions politiques, sans entrer dans la partie technique, ont indiqué des sources européennes.


Celles-ci ont ajouté qu’il y avait eu « quelques progrès », ce qui a été corroboré par le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Aziz Akhannouch, qui s’est exprimé de la même manière lundi lors de l’ouverture du SIAM.


Les négociateurs bruxellois estiment qu’il est inutile d’évaluer à ce stade des questions telles que les quotas, les débarquements, le nombre d’arrêts biologiques, si un compromis politique n’est pas d’abord trouvé, précisent à EFE des sources proches des négociations


Ni les sources européennes, ni les Marocains ont accepté de préciser où des progrès ont été réalisés et où ils résident maintenant des divergences importantes, bien qu’il soit possible de deviner que la question la plus difficile à trancher est celle des eaux adjacentes au Sahara occidental.

Revenir au direct