En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.09.2017 à 13 H 03 • Mis à jour le 11.09.2017 à 13 H 03
Par
Pérou

Affaire el-Mokhtar : le Polisario accuse le « lobby marocain » à Lima

Khadijatou el-Mokhtar – chargée des relations internationales de « l’Union nationale des femmes sahraouies », organisation affiliée au Polisario – présentée comme ambassadeure de la « RASD » à Lima, devait être refoulée vers l’Espagne, malgré sa possession d’un passeport espagnol valide.

 

« les autorités péruviennes et avec la complicité du lobby marocain font obstacle à son accès au pays » après avoir « maquillé une décision politique par des arguties liées à l’immigration », commente des médias proches du Polisario.


Yabiladi fait remarquer toutefois que l’agence de presse officielle du Polisario SPS reste plus prudente : « Des parties inconnues sont derrière la détention à l’aéroport de Lima de (…) Khadijatou El Mokhtar », écrit l’agence., laissant le soin à ses canaux de propagande de porter les accusations. Une attitude destinée à ne pas froisser officiellement Lima qui reconnait encore la « RASD ».


Les médias proches du Polisario s’interrogent sur l’attitude du pouvoir péruvien, alors que le président Pedro Pablo Kuczynski, bien que très critique à l’endroit des soutiens latino-américains du Polisario aurait, selon ces sources, accepté de la recevoir dans son pays en marge de sa participation à la cérémonie d’investiture du président équatorien.

 

Arrivée samedi par un vol en provenance de Madrid, l’envoyée spéciale de Brahim Ghali, chef du Polisario, serait toujours maintenue dans l’enceinte de l’aéroport de Lima dans l’attente de son refoulement d’où elle diffuse des selfies (photo).

Revenir au direct