En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.10.2017 à 20 H 48 • Mis à jour le 09.10.2017 à 20 H 48
Par
Economie

Aggravation du déficit commercial de 2,5% à fin août 2017

Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 2,5 % durant les huit premiers mois de 2017, s’élevant à environ 70,3 milliards de dirhams (MMDH) contre 68,5 MMDH un an auparavant, selon l’Office des changes.

Cette aggravation est imputable à l’augmentation des importations (+18,9 %), plus importante que celle des exportations (+17,2 MMDH), explique l’Office des changes dans une note sur les indicateurs mensuels du mois d’août 2017, précisant que le taux de couverture des importations par les exportations s’est situé à 77,4 % au lieu de 76,5 %. L’accroissement des importations à 310,5 MMDH est essentiellement dû à la hausse des produits énergétiques (+30,1 %), de produits bruts (+14,4 %), de produits finis de consommation (+3,8 %) et de demi produits (+1,8 %), atténué par la baisse des produits alimentaires (-0,4 %) et des biens d’équipement (-0,3 %), relève l’Office des changes. Concernant les exportations, elles sont passées de 223 MMDH à fin août 2016 à plus de 240,2 MMDH, souligne la même source, faisant savoir que cette évolution trouve son origine dans la hausse des ventes de la quasi-totalité des secteurs, principalement ceux de l’aéronautique (+13,7 %), l’Agriculture et l’agro-alimentaire (+9,9 %), l’Industrie pharmaceutique (+8,6 %), les Phosphates et dérivés (+8,2 %), le Textile et cuir et l’Electronique (+4,8 %, chacun), ainsi que l’Automobile (+3,8 %).

Revenir au direct