En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.10.2018 à 14 H 40 • Mis à jour le 09.10.2018 à 14 H 43
Par
Patrimoine

Algérie: la statue de Sétif de nouveau vandalisée

Restaurée le 5 août dernier après avoir été vandalisée une première fois en décembre 2017, la statue de la Fontaine de Sétif (Ain El Fouara) a de nouveau été défigurée. Même modus operandi : un individu est monté sur son socle et a tenté de détruire à l’aide d’une masse l’œuvre du sculpteur français Francis de Saint-Vidal érigée en 1898. L’homme n’a pu toucher qu’une partie du visage de la statue, des riverains s’étant interposés et empêché qu’il puisse arriver à ses fins.


Dans un tweet publié aujourd’hui, le ministre algérien de la Culture, Azeedine Mihoubi, a annoncé que l’auteur de la tentative de destruction a été interpellé par les forces de police. Selon la même source, la personne en question souffrirait de problèmes psychiques. Le ministre a également affirmé que la statue sera rapidement restaurée.



Ce n’est pas la première fois que la statue de Ain El Fouara est sujette à polémique. En vingt ans, elle a subi à quatre reprises des actes de vandalisme, dont notamment une explosion à la bombe artisanale vers la fin des années 90 qui l’a éparpillée en plusieurs morceaux. Ce sont les habitants du quartier qui avaient, à l’époque, pris en charge sa reconstitution et sa remise en l’état en quelques jours.


En mars 2016, plusieurs députés islamistes avaient demandé au ministère algérien de la culture de retirer la statue, qualifiée « d’impudique ». Des propos auxquels le ministre algérien de la Culture a répondu : « Ce n’est pas à la statue de Ain El Fouara d’aller au musée. C’est à ceux qui appellent à son déplacement d’y aller », avait-il déclaré.

Revenir au direct