En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.11.2020 à 12 H 06 • Mis à jour le 30.11.2020 à 12 H 06
Par
Guerguerat

Amnesty appelle à un « suivi impartial et indépendant » des droits de l’Homme au Sahara

Dans un article publié ce lundi sur son site web, Amnesty International a appelé à un «  suivi indépendant et impartial des droits de l’Homme par les Nations Unies au Sahara occidental ». L’ONG rapporte que l’opération des Forces armées royales à Guerguerate le 13 novembre dernier a été suivie d’une « répression » de la police marocaine à l’encontre de « militants sahraouis ».


Amnesty mentionne notamment l’arrestation de « quatre sahraouis à Laâyoune », dont une mineure « âgée de 12 ans » pour «  avoir porté le 19 novembre des vêtements de camouflage militaire et une chemise floquée du drapeau sahraouie ». D’après la même source, elle a été relâchée « le même jour ».


« Aujourd’hui, les organisations internationales des droits de l’Homme ne sont que très rarement autorisées à surveiller le terrain, que ce soit au Sahara occidental ou dans les camps de Tindouf », regrette Amnesty International, ajoutant que « cela doit changer, particulièrement devant la possibilité d’une nouvelle phase du conflit, et l’éventuel renouvellement des combats menaçant les civils et une répression intensifiée de la dissidence de la part des deux parties ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct