logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.10.2022 à 09 H 02 • Mis à jour le 26.10.2022 à 10 H 13 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et
Terrorisme

Arrestation de cinq personnes affiliées à Daech (BCIJ)

Cinq personnes affiliées à l'organisation terroriste Daech, et soupçonnées d'être impliquées dans la préparation de « projets terroristes, individuels ou collectifs, visant à porter gravement atteinte à l'ordre public », ont été interpellées ce mardi soir et mercredi matin, selon un communiqué du Bureau central d'investigation judiciaire (BCIJ).


L'arrestation a pu avoir lieu grâce aux informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).


Les éléments de la Force Spéciale relevant de la DGST ont engagé les procédures d'intervention et d'interpellation dans le cadre d’opérations séparées ayant ciblé les suspects, âgés entre 20 et 45 ans, dans les lieux où ils s’activaient, à savoir douar « Habata Benmansour » dans la province de Kénitra, Sidi Yahya Zaer, « Dchira » à Inzegane Ait Melloul, la commune de Bouaboud (province de Chichaoua) et dans la ville de Casablanca, indique le communiqué du BCIJ.


Les recherches et investigations réalisées ont également révélé que parmi les mis en cause interpellés, certains s'entraînaient à la fabrication d’engins explosifs, précise la même source.


Les cinq individus interpellés ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par le BCIJ et sous la supervision du parquet chargé des affaires de terrorisme et d’extrémisme, afin de mettre en lumière tous leurs plans et projets terroristes et d’identifier les éventuelles interconnexions et ramifications les liant aux organisations terroristes à l’étranger.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct