En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
31.03.2021 à 19 H 08 • Mis à jour le 31.03.2021 à 19 H 26
Par
Police

Arrestation en Espagne d’un homme accusé d’inciter à des actes terroristes contre le Maroc

Le ministère espagnol de l’Intérieur a annoncé ce mercredi l’arrestation à Basauri dans la province basque de Biscaye d’un individu pour « sa participation présumée à un délit de menaces terroristes ». L’individu serait « très radicalisé » selon le ministère de l’Intérieur. Il est accusé d’« instrumentaliser ses profils sur les réseaux sociaux pour encourager à la réalisation d’actes terroristes et violents envers des personnes et des institutions marocaines, en Espagne et à l’étranger ».


La même source ajoute que « l’investigation a débuté en décembre dernier, quand les agents ont pris connaissance de l’activité d’un individu qui publiait des menaces extrêmement graves et violentes à travers les réseaux sociaux ». Par la suite, « les spécialistes ont constaté que le détenu est obsédé par la réalisation d’actions violentes contre les intérêts et des personnes marocaines, particulièrement les sahraouis pro-Maroc », poursuit-on.


Le prévenu, présenté par la MAP comme un « activiste du Polisario » –  assertion pourtant non mentionnée par l’Intérieur ibérique -, « montrait une intense activité sur les réseaux sociaux, gérant plusieurs comptes et avec un chiffre élevé d’abonnés espagnols et étrangers qui dépassait les 20000 personnes, destinataires de ses annonces incitant à la commission d’attentat contre la communauté marocaine et ses institutions ».


Il publiait « de manière continue » des vidéos haranguant et justifiant la commission d’actions terroristes, essentiellement contre tous les sahraouis pro-marocains et se présentait comme auteur direct de celles-ci. Le communiqué espagnol explique que « la gravité des publications, ainsi que la capacité d’influence sur sa communauté d’abonnés ont motivé sa détention immédiate ».


Durant l’opération ayant eu lieu ce lundi, une perquisition a été effectué au domicile du prévenu où ont été saisi « une importante quantité de matériel, de moyens électroniques de terminaux téléphoniques et de documentation de grand intérêt ». Les objets perquisitionnés « sont en cours d’analyse par les enquêteurs », renchérit le communiqué.

Par
Revenir au direct