logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.11.2022 à 21 H 06 • Mis à jour le 04.11.2022 à 21 H 06 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Economie

Augmentation du taux directeur au Maroc : pas d’impact « significatif » sur la croissance (FMI)

Les services du Fonds monétaire international (FMI) ont indiqué, vendredi à Rabat, que l'augmentation du taux directeur de 50 points de base (pbs) par Bank Al-Maghrib (BAM) n'aurait pas d'impact « significatif » sur la croissance de l'économie marocaine.


S'exprimant lors d'une conférence de presse tenue à l’issue d’une mission de consultation avec le Maroc, l'équipe du FMI a souligné que cette augmentation du taux directeur aurait certes « un impact négatif » sur la demande de crédits et sur la croissance en général, bien que l'impact de 50 pbs demeure « relativement limité ».


Les pressions inflationnistes, ont-ils expliqué, se sont généralisées au cours de cette année et ont été principalement causées par les chocs mondiaux sur l'offre et les prix des matières premières, rappelant dans ce sens que la banque centrale a procédé à un resserrement monétaire en septembre dernier.


Par ailleurs, les responsables du FMI ont rappelé que la hausse du taux directeur est « appropriée » face à l'accélération des prix des matières premières au niveau mondial, en particulier l'alimentaire et l'énergie.


Ils ont, en outre, fait part de leurs prévisions selon lesquelles l'inflation devrait commencer à baisser l'année prochaine, sous l'effet prévu des prix mondiaux des matières premières, mettant en avant la nécessité de « procéder à de nouvelles hausses des taux directeurs » pour assurer un retour de l'inflation à près de 2 % d'ici 2024.


Lors de la mission de consultation avec les autorités marocaines, tenue du 24 octobre au 4 novembre 2022, des entretiens ont eu lieu avec de hauts responsables du gouvernement, de BAM, ainsi qu'avec des représentants des secteurs public et privé.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct