logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.10.2022 à 03 H 27 • Mis à jour le 26.10.2022 à 03 H 27 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et
Presse

Bensaid espère voir la création de grands pôles médiatiques « patriotiques »

Une réflexion est en cours concernant le passage de la subvention classique à la presse vers l'investissement et la création de grands pôles médiatiques, a annoncé, mardi à Rabat, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid.


« Il est espéré que ces grands pôles médiatiques jouent un rôle non seulement à l'échelle du Maroc, mais aussi au niveau international en guise de défense des questions nationales », a affirmé le ministre en réponse à une question posée par le groupe du Rassemblement National des Indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, sur « la mise en place d'une industrie médiatique nationale ».


Après avoir souligné l'importance du rôle joué par les médias, le ministre a fait savoir que la scène médiatique nationale compte plus de 900 sites électroniques, évoquant les efforts de certaines entreprises pour le lancement de chaînes de télévision privées.


Bensaid a reconnu que le soutien accordé à la presse, sous la précédente loi de finances, qui s'élevait à environ 35 millions de dirhams, demeure « insuffisant » et sera revu à la hausse.


Le ministre a, en outre, estimé que les questions liées au domaine médiatique concernent tout le monde, pas seulement le gouvernement et le Parlement, indiquant qu'une discussion sera ouverte à ce sujet dans le cadre d'une journée d'étude qui sera organisée par les deux chambres du Parlement, en présence des différents partenaires et du département de tutelle, afin d'aboutir à des décisions réalisables.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct