logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.09.2022 à 11 H 58 • Mis à jour le 30.09.2022 à 11 H 58 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Agriculture

Céréales: la BAD accorde un prêt de 199 M€ au Maroc pour garantir sa sécurité alimentaire

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé ce mercredi, un prêt de 199 millions d’euros, afin de financer le Programme d’appui au développement compétitif et résilient de la céréaliculture (PADCRC), apprend-on d’un communiqué.


Ce projet a pour objectif de garantir la sécurité alimentaire au Maroc et de réduire les importations de céréales en améliorant la productivité et la résilience de la céréaliculture face au changement climatique.


« Avec ce nouveau programme, nous partageons une forte ambition, celle de renforcer la performance de la filière céréalière et de consolider sa résilience climatique grâce à une gouvernance renouvelée », a déclaré Martin Fregene, directeur du Département de l’agriculture et de l’agro-industrie à la Banque africaine de développement.


« Notre appui consolide les précédentes réalisations qui, sur plus d’une décennie, ont permis de faire passer le secteur agricole d’une logique de production à une dynamique de transformation, qui crée beaucoup plus d’emplois en milieu rural », a-t-il ajouté.


Ce nouveau prêt s’inscrit dans le cadre de la Facilité africaine de production alimentaire d’urgence, qui permet aux pays africains de faire face à la crise alimentaire et les accompagne dans leurs réformes du secteur agricole, notamment la stratégie marocaine « Génération Green 2020-2030 ».


« En termes d’objectifs, nous voulons atteindre un palier supérieur avec le Royaume. Cet appui va contribuer à accroître la productivité céréalière de 50 %, à réduire les importations de céréales de 20 % à l’horizon 2030 et à augmenter les revenus des agriculteurs. En somme, le projet va créer plus de valeur ajoutée et plus d’emplois pour les jeunes et les femmes en milieu rural », a annoncé Achraf Hassan Tarsim, responsable-pays de la Banque pour le Maroc.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct