logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.11.2021 à 14 H 04 • Mis à jour le 12.11.2021 à 14 H 04
Par
Diplomatie

Conférence internationale sur la Libye à Paris: Mohammed VI représenté par Nasser Bourita

Le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita représente le Roi Mohammed VI aux travaux de la Conférence internationale sur la Libye tenue vendredi à Paris, annonce une dépêche de l’agence de presse MAP.


« L’objectif de cette Conférence sera d’apporter un soutien international à la poursuite de la transition politique engagée et à la tenue des élections selon le calendrier prévu, selon un communiqué de la présidence française », fait-on savoir.


La Conférence, qui se tient pour la première fois dans un format élargi à l’ensemble des pays voisins de la Libye, « vise également à soutenir la Libye dans sa demande de retrait des forces étrangères et des mercenaires », précise l’Elysée citée par la MAP, ajoutant que sur le plan économique, la conférence devra « rappeler la nécessité d’’unifier les institutions financières libyennes et de mettre en œuvre une répartition équitable et transparente des richesses du pays ».


Tenue à l’initiative de la France, de l’Italie, de l’Allemagne, du gouvernement libyen d’unité nationale et des Nations-Unies, la conférence verra aussi la participation de l’Algérie. Le président algérien Abdelmadjid Tebboune avait par ailleurs décliné l’invitation d’Emmanuel Macron, allant même il y a quelques jours jusqu’à ne pas répondre aux appels du président français, comme le rapportaient des sources médiatiques françaises. C’est finalement le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra qui représentera Alger.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct