En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.02.2020 à 16 H 39 • Mis à jour le 19.02.2020 à 16 H 39
Par
Banques

Crédit du Maroc: Baisse de 13,6% du résultat net part du groupe en 2019

Le Résultat net part du Groupe (RNPG) du Crédit du Maroc (CDM) s’est établi, en 2019, à 508,8 millions de dirhams (MDH), en baisse de 13,6 % par rapport l’exercice précédent, en intégrant l’impact non récurrent du contrôle fiscal sur l’année 2019, a annoncé, mercredi à Casablanca, le directeur général adjoint du groupe en charge des finances, Karim Diouri.


Après neutralisation des éléments exceptionnels 2018 (cession d’une partie du terrain des Arènes) et non récurrents 2019 (contrôle fiscal), le RNPG, au 31 décembre 2019, progresse de 7,3 % à 546 MDH, a tenu à préciser M. Diouri, lors de la présentation des résultats financiers 2019 du Groupe, faisant savoir que le Directoire proposera à la prochaine Assemblée Générale la distribution d’un dividende unitaire de 18,70 DH contre 8 DH au titre de l’exercice 2018, soit un taux de distribution de 50,08 %.


Le résultat brut d’exploitation consolidé s’est amélioré, en 2019, de 5,4 % à 1,11 milliard de dirhams (MMDH), en intégrant des charges générales d’exploitation (incluant l’impact non récurrent du contrôle fiscal en 2019) en hausse de 3,4 %, selon M. Diouri, relevant que le coefficient d’exploitation s’est situé, en conséquence, à 53,8 %, en amélioration de 49 points de base par rapport à 2018.


« Hors éléments exceptionnels 2018 et éléments non récurrents en 2019, le résultat brut d’exploitation ressort, en 2019, en hausse de 6,3 % à 1,164 MMDH et le coefficient d’exploitation s’améliore de 91 points de base à 51,5 % », a t-il ajouté.


En termes d’investissement, Crédit du Maroc a engagé sur l’année 2019 un montant total de 272,2 MDH, porté pour l’essentiel par les investissements informatiques et le projet du nouveau siège, selon le responsable.


S’agissant du produit net bancaire (PNB) consolidé, il s’est élevé à 2,402 MMDH à fin décembre 2019, en hausse de 4,3 % par rapport à l’exercice précédent, a fait savoir Diouri, notant que le PNB du 4ème trimestre 2019 a progressé de 6,9 % par rapport à la même période de 2018.


La marge nette d’intérêt a évolué, quant à elle, de 3,6 % à 1,853 MMDH, profitant d’une hausse des volumes combinée à une optimisation continue du coût des ressources, alors que la marge sur commissions s’est accrue de 4,6 % à 419,3 MDH, du fait de l’élargissement de la base clientèle, de la hausse du taux d’équipement produit ainsi que de la bonne performance des métiers spécialisés.


« Le produit net bancaire a également bénéficié de la performance du résultat de marché qui se renforce en 2019 de 12,0 % à 214,6 MDH », d’après le directeur, soulignant que les filiales du Groupe ont, quant à elles, affiché un PNB global de 172 MDH en 2019, en amélioration de 13,2 % comparativement à 2018.


S’agissant du volet de l’activité commerciale, tel que présenté par Mohamed Kettani, membre du Directoire en charge du pôle développement, les emplois clientèle se sont appréciés, à fin décembre 2019, de 7,8 % à 44,199 MMDH et les créances en souffrance ont évolué “de manière maîtrisée”  de 1,4 % 3,52 MMDH.


Les crédits aux particuliers ont progressé de 6,6 % à 18,450 MMDH, grâce à une bonne orientation de la production qui se monte à 4,592 MMDH en 2019, portant ainsi les parts de marché du groupe à 6,71 % sur le crédit à l’habitat (+7 points de base) et à 7,30 % sur le crédit à la consommation (+43 points de base).


Pour ce qui est du marché des entreprises, le Groupe a enregistré des performances favorables sur les crédits d’équipement (+7,6 %), le crédit-bail (+10,6 %) et les crédits court terme (+4,6 %). Dans la bancassurance, les primes collectées en non vie ont progressé de 8,7 % à 186,2 MDH.


Au niveau des comptes sociaux, le résultat net s’est élevé à 406,3 MDH, en hausse de 22,9 % par rapport à 2018. Le produit net bancaire s’est établi, quant à lui, à 2,254 MMDH, en croissance de 3,9 % par rapport à 2018.

Par
Revenir au direct