En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.08.2017 à 13 H 56 • Mis à jour le 02.08.2017 à 13 H 56
Par
Jour du Dépassement

Depuis ce 2 août 2017, l’humanité vit à crédit

A partir de ce mercredi, l’humanité aura consommé la totalité des ressources que la Terre peut produire en une année. Une date symbolique pour alerter sur l’urgence écologique et les mesures à prendre au quotidien.


En clair, l’humanité a consommé, en seulement sept mois, toutes les ressources que la Terre peut produire en une année. « Jusqu’à la fin 2017, pour continuer à boire, à manger, à nous chauffer ou à nous déplacer, nous allons donc surexploiter les écosystèmes et compromettre leur capacité de régénération », commente Le Monde.


Ce « jour du dépassement de la Terre » (« Earth overshoot day » en anglais) est calculé chaque année par le Global Footprint Network, un institut de recherches international basé à Oakland (Californie). Grâce à plus de 15 000 données des Nations Unies, il compare l’empreinte écologique de l’homme, qui mesure l’exploitation des ressources naturelles de la Terre, avec la biocapacité de la planète, c’est-à-dire sa capacité à reconstituer ses réserves et à absorber les gaz à effet de serre. Selon ses calculs, la consommation de l’humanité dépasse de 70 % les ressources disponibles. Autrement dit, l’équivalent de 1,7 planète est nécessaire pour assouvir les besoins des humains.


Revenir au direct