En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.06.2021 à 19 H 02 • Mis à jour le 14.06.2021 à 19 H 04
Par
Export

Des sociétés espagnoles épinglées pour fraude sur l’origine de produits agricoles du Maroc

Jusqu'à présent, 10 entreprises ont été condamnées à une amende après qu'un certain nombre de producteurs alimentaires d'Almeria ont été accusés d'avoir réétiqueté des produits marocains bon marché comme espagnols

Au total, 26 entreprises d’Almeria ont fait l’objet d’une enquête accusées d’avoir fraudé les consommateurs en vendant des fruits et légumes importés du Maroc comme étant cultivés en Espagne depuis 2019, rapporte un article de presse espagnol repéré par Yabiladi.


Les autorités ont jusqu’à présent infligé des amendes à 10 entreprises reconnues coupables de la pratique selon laquelle des entreprises espagnoles profitent de la main-d’œuvre moins chère au Maroc pour importer des produits à bas prix en Espagne avant de les commercialiser comme étant cultivés en Espagne et de les vendre à des prix plus élevés, dupant ainsi le consommateur et prendre des emplois dans l’économie locale.


Le Maroc n’est autorisé à exporter qu’une certaine quantité de produits vers l’Espagne chaque année, ce qui signifie que les entreprises qui réétiquettent les aliments marocains comme espagnols sont susceptibles de bafouer également les réglementations relatives aux quotas de produits marocains autorisés à être vendus en Espagne.


Les autorités inspectent régulièrement les produits en provenance de pays non membres de l’UE, dont le Maroc, depuis 2019 à la suite d’allégations en 2017 et 2018 selon lesquelles diverses entreprises basées à Almeria vendaient des produits moins chers d’Afrique du Nord en tant qu’espagnol.


Au total, 226 inspections ont été effectuées en 2019 et 267 autres en 2020, tandis que jusqu’à présent cette année, 179 autres ont été effectuées.


Ces contrôles ont donné lieu à 26 enquêtes en cours, dont deux en 2019, 11 en 2020 et 13 en 2021, et 10 amendes ont été infligées.


Actuellement, environ 869 810 tonnes de légumes sont exportées du Maroc vers l’Union européenne, et Almeria est l’un des plus grands producteurs de légumes d’Espagne, nombre d’entre eux se rendant ensuite dans le reste de l’Europe pour être vendus dans différents pays.


Le principal avantage pour les producteurs marocains est la main-d’œuvre bon marché et l’absence d’obligation de se conformer aux lois du travail et sanitaires de l’UE relatives à la production d’aliments pour la consommation humaine  cela, selon le secteur agricole d’Almerian, rend impossible la concurrence sur un pied d’égalité.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct