En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.07.2017 à 00 H 16 • Mis à jour le 09.07.2017 à 00 H 18
Par
Istiqlal

Hamid Chabat réclame la libération des détenus du Hirak

A Fès, dans une salle bondée de partisans réunis pour une session préparatoire au 17e Congrès de l’Istiqlal prévu à la rentrée d’automne, Hamid Chabat, a réclamé « la libération de tous les détenus du « Hirak du Rif ». « Ce sont des gens qui ont des revendications économiques et sociales. Il est inadmissible de les qualifier de traitres ou de séparatistes », a-t-il affirmé sous les vivas.


Le secrétaire général du parti de la balance a insisté pour dire que Nasser Zafzafi n’avait « pas sa place sous les verrous », ayant « durant de longs mois appelé à ce que le Hirak demeure pacifique ».

 

Chabat, mis en minorité depuis quelques temps au sein de sa formation partisane, a de nouveau défendu sa légitimité « d’homme élu démocratiquement, indéboulonnable par la force ». Il n’a pas non plus manqué l’occasion d’envoyer des signaux clair-obscurs au Palais rappelant que l’Istiqlal est « uni derrière Sa Majesté le roi (…) mais ne pourrait être soumis à l’interventionnisme ».



Revenir au direct