En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.07.2017 à 23 H 26 • Mis à jour le 08.07.2017 à 23 H 26
Par

Hirak : une manifestation violemment réprimée à Rabat

La manifestation à l’appel de femmes organisée à Rabat en solidarité des détenus du Hirak, notamment de la jeune artiste Silya incarcérée à la prison de Oukacha à Casablanca, a connu des actes de violence de la part des forces de l’ordre.


Venus pour disperser l’attroupement qui s’est formé sur la pelouse faisant face aux grilles du Parlement, les policiers casqués et munis de matraque ont frappé à coups de pieds les protestataires, s’attaquant aussi aux journalistes présents pour couvrir l’événement. Des actes délibérés sur ordre des officiers qui les encadraient, comme l’attestent plusieurs témoins.



Le photojournaliste du site d’information Lakome2, Ahmed Rachid, a été jeté à terre, dessaisi de son matériel et roué de coups. Un traitement réservé à toutes les personnes présentes sur les lieux, y compris de simples badauds comme le montrent les images filmées par le site Al 3omq. Une quinzaine de personnes de tous âges ont été blessées, certaines ayant été évacuées par ambulance.

Revenir au direct