En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.04.2021 à 18 H 13 • Mis à jour le 27.04.2021 à 18 H 13
Par et
DGSN

La police de Tétouan enquête sur le départ massif de jeunes, à la nage, vers Sebta

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan a ouvert, mardi, une enquête pour identifier l’ensemble des personnes impliquées dans l’organisation d’une opération collective d’émigration illégale via les voies maritimes, depuis le large de Fnideq.


Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que l’enquête concerne 23 candidats à l’émigration illégale remis par les services sécuritaires espagnols après leur arrivée à Sebta (Ceuta) par voie maritime.


Ces candidats ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les motifs et les circonstances entourant cette affaire, et déterminer ses éventuels liens avec les réseaux d’émigration illégale, conclut la DGSN.


Pour rappel, depuis le week-end passé, des dizaines de jeunes ont tenté la traversée à la nage depuis le rivage de Fnideq vers l’enclave espagnole au péril de leur vie. Des sources médiatiques concordantes font état de noyades et de disparitions en mer.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct