En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.12.2018 à 16 H 19 • Mis à jour le 03.12.2018 à 20 H 14
Par et
Nomination

Latifa Akharbach nommée présidente de la HACA

L’ancienne secrétaire d’Etat aux affaires étrangères et ex-directrice de l’Institut de l’Information et de la communication (ISIC) a été nommée par le roi Mohammed VI présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) le 3 décembre, lors d’une cérémonie au Palais royal de Rabat.

.

Latifa Akherbach, née en 1960 était depuis février 2016, ambassadeur du Maroc à Tunis.  Elle remplace Amina Lamrini El Ouahabi à la tête de l’institution.


Elle a été auparavant nommée ambassadeur en Bulgarie et en Macédoine en 2013. Entre 2007 et 2013, elle a été désignée Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération.


Akherbach, qui a enseigné dans le domaine des médias pendant plus de 20 ans, avait été nommée directrice de l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) de Rabat en 2003, poste qu’elle a occupée jusqu’en 2007, année où elle a été nommée directrice générale de la Radio nationale.


Elle est coauteur de plusieurs livres, notamment “ Femmes et médias”  et “Femmes et politique” . Elle avait publié plusieurs articles et études sur les médias et la communication.


Elle est lauréate de l’Institut supérieur de journalisme et titulaire d’un doctorat en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris II en 1988.


Latifa Akherbach est mariée et mère de trois enfants.


Mohammed VI a aussi nommé Benaissa Asloune directeur général de la Communication audiovisuelle au sein de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), est titulaire d’un doctorat en communication de l’Université Paris II Panthéon-Assas.



Agé de 54 ans, Asloune occupait le poste de directeur des études de l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC), où il a exercé comme enseignant.


En 2008, il avait été nommé directeur du cabinet du Secrétaire d’Etat auprès du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.


Avant sa nomination directeur général de la Communication audiovisuelle, Asloune était directeur par intérim de l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel et du cinéma (ISMAC) à Rabat.


Par ailleurs, Badia Radi, a été reçue par le Roi en tant que nouveau membre du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (HACA), est née en 1963.



Titulaire d’une licence en langue et littérature arabes et d’un Diplôme d’études approfondies (DEA) en narratologie, Radi est écrivaine, romancière et journaliste. Elle est auteure de plusieurs programmes culturels télévisuels et œuvres littéraires.



Radi est membre de plusieurs instances nationales et internationales.

Revenir au direct