logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.05.2022 à 10 H 59 • Mis à jour le 27.05.2022 à 10 H 59
Par
Environnement

Le CESE adopte un avis relatif à l’urbanisation pour un aménagement durable du littoral

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a adopté, jeudi à Rabat, son avis intitulé « Quelle urbanisation pour un aménagement durable du littoral ? ».


Cet avis, qui a été approuvé lors de la cent trente-quatrième session ordinaire du Conseil, tenue sous la présidence de Ahmed Reda Chami, analyse les déficiences structurelles qui obèrent la planification urbaine, les dysfonctionnements de la gestion de l’urbanisme, et les incohérences de la planification territoriale et de la gouvernance du littoral, indique le Conseil dans un communiqué.


Le CESE alerte ainsi sur le retard accusé dans l’implémentation de la loi 81.12 relative au littoral visant la mise en application du principe de gestion intégrée en vue de favoriser une urbanisation et un développement durables du littoral.


En se référant aux principes de la Constitution marocaine et en s’inspirant d’expériences internationales, le Conseil a élaboré une vision pour un aménagement durable du littoral fondée sur deux principes essentiels : le respect des droits humains et la préservation du littoral, de l’environnement et des ressources naturelles, poursuit la même source.


Sur la base de cette vision, le CESE propose un ensemble de recommandations portant sur la mise en place d’une gouvernance participative, efficace et efficiente du littoral et la refonte de la politique d’urbanisation basée sur les principes de territorialisation, de participation citoyenne, de respect des droits et de préservation de l’environnement et des ressources naturelles.


L’avis, élaboré sur la base d’une approche participative avec l’ensemble des parties prenantes, est le résultat d’un large débat entre les différentes catégories qui composent le Conseil ainsi que des auditions organisées avec les principaux acteurs concernés. Il s’est également basé sur une consultation lancée sur la nouvelle plateforme digitale de participation citoyenne « Ouchariko ».


À ce titre, les citoyennes et citoyens ayant interagi avec le sujet ont fait montre d’une compréhension manifeste des dysfonctionnements et des enjeux du littoral, mais aussi d’une bonne connaissance des véritables leviers pour promouvoir une urbanisation durable du littoral, fait observer le Conseil.


Lors de cette session, le CESE a également présenté pour discussion son rapport annuel au titre de l’année 2021. Ce rapport s’articule autour de trois parties : une analyse de la situation économique, sociale et environnementale du pays  un focus consacré à l’examen de la thématique du télétravail et le rapport d’activité du CESE qui comprend le bilan de l’année considérée et le plan d’action pour l’année 2022.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct