En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.11.2021 à 19 H 15 • Mis à jour le 23.11.2021 à 19 H 15
Par
Crise

Le FMI alerte sur des perspectives économiques « incertaines et difficiles » en Algérie

« La pandémie a accru les vulnérabilités économiques actuelles de l’Algérie à la suite d’une succession de chocs défavorables depuis 2014 », a indiqué le Fonds Monétaire international (FMI) qui a alerté sur des perspectives « incertaines et difficiles » dans ce pays.


Au terme de consultations au titre de l’article IV avec l’Algérie, l’institution financière internationale a noté que « les importants déficits budgétaires et des comptes courants extérieurs persistants ces dernières années ont réduit la marge de manœuvre politique, car la dette publique a considérablement augmenté et les réserves internationales ont diminué ».


Et d’ajouter, dans un communiqué diffusé lundi soir, que « la hausse de l’inflation, reflétant la hausse des prix alimentaires internationaux et un épisode de sécheresse en Algérie, affecte également négativement le pouvoir d’achat des ménages ».


Tout en affirmant que « les perspectives restent incertaines et difficiles », le FMI relève que « les principaux risques concernent l’évolution des prix du pétrole, la pandémie et l’environnement social et géopolitique ».


« Des vulnérabilités pré-pandémiques persistent et les risques pour les perspectives économiques sont à la baisse, malgré le récent rebond des prix des hydrocarbures », s’inquiète encore l’institution internationale basée à Washington. Dans ce contexte morose, les administrateurs du FMI soulignent, entre autres, « la nécessité d’un assainissement budgétaire progressif et soutenu, étayé à la fois par des mesures d’augmentation des recettes et des dépenses ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct