En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.06.2021 à 00 H 19 • Mis à jour le 12.06.2021 à 00 H 19
Par
Cinéma

Le Maroc accueille cet été le tournage d’ « Indiana Jones 5 »

Le Maroc accueillera cet été l’équipe de tournage de la cinquième aventure du célèbre et emblématique archéologue Indiana Jones, incarné par Harrison Ford, a annoncé le Centre cinématographique marocain (CCM).


Le producteur Steven Spielberg confiera la réalisation de ce cinquième opus de la franchise de Lucasfilm (rachetée en 2012 par Disney) à James Mangold (connu pour Logan entre autres), a indiqué le CCM dans un communiqué, relevant que Spielberg est toujours impliqué en tant que producteur aux côtés de ses producteurs traditionnels tels que Kathleen Kennedy et Frank Marshall.


Aux côtés de Harrison Ford (78 ans), joueront Phoebe Waller-Bridge (Fleabag), Boyd Holbrook (Logan), Shaunette Renée Wilson (The Resident) et Thomas Kretschmann (Avengers : L’ère d’Ultron), a relevé la même source, faisant savoir que le tournage a débuté à Londres le 7 juin et se poursuivra à Fès et Oujda cet été.


Indiana Jones vient s’ajouter à la série des grandes productions internationales tournées au Maroc telles que James Bond, Jason Bourne, Mission Impossible, Game of Thrones ou Homeland, a rappelé le CCM, notant que « le succès du Maroc et son attractivité en tant que grand espace de tournage sont dues, d’une part, aux multiples décors qu’offre notre pays, à sa lumière exceptionnelle, à l’expérience et à la qualification de ses équipes techniques, et, d’autre part, aux mesures prises depuis 2017 par le Centre Cinématographique Marocain ainsi que les avantages octroyés aux producteurs étrangers ».


Le producteur marocain Zakaria Alaoui et sa société Zak Productions seront en charge du tournage au Maroc, a conclu le communiqué.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct