En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.06.2018 à 01 H 46 • Mis à jour le 30.06.2018 à 01 H 46
Par
Sahara

Le n°2 du Département d’Etat: le plan d’autonomie marocain est «une option»

Le plan d’autonomie proposé par le Maroc constitue « une option » pour apporter une solution au conflit du Sahara Occidental, a affirmé, vendredi à Rabat, le secrétaire d’État adjoint, John Sullivan, qui effectue une visite dans le toyaume dans le cadre d’une tournée régionale.


« Notre politique à ce sujet n’a pas changé. Nous considérons que le projet marocain d’autonomie du Sahara est l’une des options potentielles pour redresser la situation », a souligné le responsable américain en réponse à une question lors d’un point de presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita.


Le secrétaire d’État adjoint a qualifié, à ce propos, de « sérieux, réaliste et crédible » le plan d’autonomie présenté par le Maroc.


Il a également indiqué que son pays soutient le processus diplomatique mené par l’ONU et ses efforts afin d’aboutir à une solution durable, politique et mutuellement acceptable à ce conflit.


Sullivan a, par ailleurs, indiqué que le Maroc est un « partenaire clé » des Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, mettant en avant le leadership du Royaume en matière sécuritaire.


Il a indiqué que Rabat et Washington proposaient « des initiatives et des projets au service de la sécurité et la stabilité à l’échelle régionale », ajoutant que plusieurs rencontres ont eu lieu cette année, notamment au sujet de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

Revenir au direct