En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.12.2017 à 19 H 20 • Mis à jour le 03.12.2017 à 19 H 20
Par
Moyen-Orient

Le Qatar sera présent au sommet du Conseil de coopération du Golfe

L’émir du Qatar, cheikh Tamim bin Hamad al Thani, assistera au sommet annuel des Etats arabes du Golfe mardi et mercredi au Koweït en dépit du conflit qui oppose son pays à l’Arabie saoudite et à ses alliés, a indiqué le ministre qatari des Affaires étrangères, dimanche.


Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) réunit six Etats de la région mais de profondes divisions sont apparues en son sein au point de faire peser une incertitude sur la tenue de cette réunion.


L’Arabie saoudite, soutenue par les Emirats arabes unis et Bahreïn, mais également par l’Egypte, accuse le Qatar de soutenir le terrorisme, ce que ce dernier dément.


Ryad reproche surtout à son voisin une diplomatie trop indépendante et un rapprochement avec l’Iran, le grand rival des Saoudiens dans la région.


Ces derniers exigent du Qatar qu’il aligne sa politique étrangère sur celles des Etats de la région et lui ont imposé une série de sanctions commerciales et ont rompu leurs relations diplomatiques en juin.


Réaffirmant sa disposition au dialogue afin de résoudre la crise, l’émir du Qatar s’est dit prêt il y a deux semaines à trouver « un compromis dans le cadre d’un dialogue reposant sur le respect mutuel et les engagements respectifs ».


Mais, ajoutait-il, « nous voyons que les indicateurs en provenance des pays du blocus montrent qu’ils ne veulent pas aboutir à une solution ».

Revenir au direct