En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.12.2020 à 13 H 21 • Mis à jour le 04.12.2020 à 13 H 25
Par
SUBVENTION

Le Royaume-Uni offre au Maroc une aide à l’éducation d’une valeur de 2,6 MDH

Le Maroc a obtenu 2.6 millions de dirhams du Royaume-Uni, dans le but d’améliorer la qualité de l’infrastructure éducative du pays. Le soutien financier appuiera le projet de la Banque mondiale visant à réduire de moitié au moins d‘ici 2030 la « pauvreté des apprentissages  », auquel le pays a souscrit. Pour mettre en lumière l’ampleur du problème, la Banque mondiale a élaboré ce nouveau concept en s’appuyant sur une nouvelle base de données constituée avec l’Institut de statistique de l’UNESCO.


« La pauvreté des apprentissages » selon la Banque mondiale est décrite comme « le pourcentage d’enfants de 10 ans qui ne savent pas lire et comprendre une histoire simple »Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, 53 % des enfants ne peuvent pas lire et comprendre une histoire simple à la fin de l’école primaire, note la banque. Dans les pays pauvres, ce niveau atteint 80 %. « Notre objectif est de mettre en place des leviers pour les réformes en cours visant à améliorer la performance du secteur », a annoncé Jesko Hentschel, Directeur de la Banque mondiale pour le Maghreb.


Le financement a été annoncé mercredi par la signature d’un accord entre le Royaume-Uni et la Banque mondiale. « Le gouvernement britannique croit clairement que l’éducation de qualité est un levier fondamental de toute société, et il est essentiel que toutes les parties du système éducatif travaillent efficacement ensemble pour lutter contre la pauvreté des apprentissages », a déclaré l’envoyé britannique Simon Martin. 

Par
Revenir au direct