En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.12.2020 à 11 H 50 • Mis à jour le 26.12.2020 à 12 H 46
Par et
Annonce

Le terroriste de Temara, assassin de son geôlier, décédé des suites d’une grève de la faim

Un communiqué de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) annonce, ce samedi, le décès de A.A, un détenu incarcéré pour des affaires de terrorisme à la prison locale Salé (2) et qui a rendu l’âme après avoir refusé de prendre les repas alimentaires qui lui étaient servis. D’après des sources médiatiques, il s’agit du chef du réseau terroriste de Temara démantelé le 10 septembre dernier. Celui-ci avait par ailleurs tué un gardien de prison, avec un outil en fer, en octobre dernier.


Le communiqué de la DGAPR, cité par l’agence de presse MAP, précise que le détenu affirmait s’appeler « le tyran ». Par rapport à la grève de la faim, on précise que le parquet compétent a été avisé de cette décision via deux correspondances, les 09 et 13 novembre 2020. Le prisonnier a également été placé sous contrôle médical à l’établissement, relève le communiqué.


« Ce détenu a été transporté vers le CHU Ibn Sina, le 25 décembre 2020, où il a été soumis à des examens médicaux, avant qu’il ne soit transféré de nouveau à l’établissement pénitentiaire où il a rendu l’âme samedi matin, en dépit de l’intervention de l’équipe médicale de l’établissement et des soins qui lui ont été prodigués, explique la DGAPR. Le parquet compétent ainsi que la famille du détenu ont été informés de ce décès », conclut la DGAPR.

Par et
Revenir au direct