En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.01.2018 à 20 H 28 • Mis à jour le 09.01.2018 à 20 H 28
Par
Yémen

Les Houthis menacent de bloquer le trafic maritime en mer Rouge

Le mouvement chiite des Houthis, qui contrôle une partie du Yémen dont la capitale Sanaa, menace de paralyser le trafic maritime en mer Rouge si la coalition arabe contre laquelle il est en lutte continue sa progression vers le port de Hodeïdah sous le contrôle de ses miliciens, écrit mardi l’agence de presse yéménite Saba.

Le Yémen borde l’entrée sud de la mer Rouge, l’une des voies maritimes les plus empruntées au monde par les pétroliers, qui remontent vers le canal de Suez pour gagner l’Europe.

Saba n’a pas dit de quelle manière les Houthis pourraient mettre leur menace à exécution. Le détroit de Bab al Mandab, qui relie la mer Rouge au golfe d’Aden, n’est large que de 20 km, ce qui fait des centaines de navires qui y passent des cibles faciles.

“Si les agresseurs continuent de progresser vers Hodeïdah et si les recherches de solutions politiques continuent de buter contre un mur, des choix stratégiques seront faits, constituant un point de non retour  parmi ces choix figure celui de bloquer la navigation internationale en mer Rouge” , a déclaré le chef du conseil politique Ansarullah des Houthis, Saleh al Samad.

“Leurs navires passent dans nos eaux, pendant que notre population meurt de faim” , a dit Samad à des responsables des Nations unies.

Revenir au direct