En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.07.2017 à 14 H 18 • Mis à jour le 14.07.2017 à 16 H 30
Par
Loi Laânigri

Les jeunes du PJD “louangeurs du terrorisme” condamnés à la prison ferme

Huit jeunes membres du PJD qui s’étaient félicités sur les réseaux sociaux de l’assassinat d’Andrei Karlov, l’ambassadeur russe à Ankara en décembre 2016, ont été condamnés le 13 juillet par la chambre criminelle de première instance chargée des affaires de terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé à un an (pour 7 d’entre eux) et deux ans de prison ferme (pour le 8e) pour « pour apologie du terrorisme ». La peine de prison est assortie d’une amende de 10 000 dirhams. La défense a estimé la sentence « injuste (…) lourde et motivée politiquement », justifiant ainsi un recours en appel. Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD avait à plusieurs occasions dénoncé une mise en accusation dans un contexte politique particulier alors qu’il briguait un second mandat à la tête du gouvernement, et avait ouvertement critiqué le recours à la loi anti-terroriste.

Revenir au direct