logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.12.2022 à 00 H 37 • Mis à jour le 02.12.2022 à 00 H 37 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Public

L’Exécutif approuve d’un projet de décret relatif au CA de l’Agence nationale de gestion stratégique des participations de l’État

Le Conseil de Gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch, a approuvé le projet de décret n°2.22.964 portant nomination des représentants de l’État au Conseil d'administration de l'Agence nationale de gestion stratégique des contributions de l'Etat et de suivi des performances des établissements et entreprises publics.


Présenté par la ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah, ce projet de décret intervient dans le cadre de la mise en oeuvre de la loi n°82.20 portant création de l'Agence nationale de gestion stratégique des participations de l'État, notamment l’article 13 qui prévoit que le conseil d'administration de ladite agence est composé, outre le président et trois membres indépendants, de cinq représentants de l'Etat nommés par arrêté, a indiqué un communiqué du ministère délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement.


Ce projet vise à nommer les cinq représentants de l'Etat au conseil d'administration de cette agence, dont les autorités gouvernementales en charge de l'Economie et des finances, représentée par le Directeur du Trésor et des Finances Extérieures, de l'Intérieur, représentée par le directeur général des collectivités territoriales, de la Transition énergétique et du développement durable, représentée par le secrétaire général, de l'Equipement et de l'eau, représentée par le secrétaire général, et de l'Agriculture, de la pêche, du développement rural, des eaux et forêts, représentée par le Secrétaire Général.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct