En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.12.2018 à 16 H 13 • Mis à jour le 24.12.2018 à 16 H 13
Par et
Diplomatie

Ligue arabe: un sommet avec l’Europe le 24 février, mais sans sujets qui fâchent

La Ligue des Etats arabes a annoncé, lundi, la tenue les 24 et 25 février prochain dans la capitale égyptienne d’un sommet arabo-européen pour débattre de diverses questions d’intérêt commun.


Des réunions se tiennent entre les deux parties dans le cadre des préparatifs de ce sommet « historique », a déclaré le secrétaire général adjoint et chef du bureau du secrétaire général, Hossam Zaki, lors d’une conférence de presse au siège de la Ligue des Etats arabes au Caire, soulignant que « les dirigeants arabes et européens discuteront de toutes les questions et sujets d’intérêt commun ».


Le sommet sera précédé par une réunion ministérielle le 4 février en vue de préparer et examiner les sujets que le sommet pourrait adopter, a t-il fait savoir, rappelant que cette réunion est périodique et se tient tous les deux ans en décembre, mais elle a été reportée au mois de février prochain.


Le secrétaire général adjoint a, en revanche, nié que ce sommet portera seulement sur la question de la migration, ajoutant que « des consultations sont en cours sur des sujets qui peuvent être discutés ».


« Il n’y a pas un seul sujet » et chaque partie à ses propres préoccupations, a t-il ajouté, faisant part de sa confiance de parvenir à un consensus de manière à garantir le succès de ce sommet.


En ce qui concerne le sommet arabe pour le développement économique et social, prévu janvier prochain à Beyrouth, Zaki a indiqué que ce sommet intervient cinq ans après le celui de Riyad, notant que son ordre du jour n’inclut pas des sujets politiques, mais « seulement » ceux liés au développement social et économique.


Par ailleurs, Zaki relevé que la Ligue arabe œuvre « inlassablement » pour l’instauration de la grande zone arabe de libre échange, faisant savoir que 95 % des règles d’origine détaillées applicables aux produits arabes, entrées en vigueur en octobre dernier, ont été finalisées et que le travail se poursuit pour mener à bien la négociation de ces règles détaillées.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct